Etymologie, Etimología, Étymologie, Etimologia, Etymology, (griech.) etymología, (lat.) etymologia, (esper.) etimologio
FR Frankreich, Francia, France, Francia, France, (esper.) Francio, Francujo
Ismus, Ismo, Isme, Ismo, Ism, (esper.) ismoj
BR-Ismen

A

Ananas (W3)

Es gibt im Deutschen auch Wörter aus ganz entfernten Gegenden, die im Zuge des weltweiten Handels und des Imports von exotischen Früchten und Tieren in das Land kamen, darunter viele Wörter der Tupi, einem Stamm im Amazonasgebiet: "Ananas" = dt. "Frucht", "gut riechende Frucht".

Die dt. "Ananas" wurde aus der Guarani-Sprache der Tupí übernommen, die in Paraguay, Brasilien und Argentinien gesprochen wurde/wird.

Christoph Kolumbus machte angeblich im Jahr 1493 auf Guadeloupe Bekanntschaft mit der exotischen Frucht, als die Ureinwohner ihm Ananas als Willkommens-Geschenk überreichten.

Die Ausgangsbezeichnung in der Sprache der Tupí, Guaraní und im Karibischen war "naná", mit der Bedeutung dt. "parfümiert". Der Name deutete auf das volle Aroma der reifen Frucht hin. Die Portugiesen hängten den Artikel port. "a" davor und setzten es mit dem Pluralzeichen "s" in den Plural, port. "ananás". Im 16. Jh. erreichte port. "ananás" auch Frankreich (frz. "ananas"), Deutschland (frz. "Ananas") und andere europäische Sprachen.

In Bayern bezeichnt "Ananas" eine "Erdbeere. Das könnte darauf zurückgehen, dass man früher eine Sorte Gartenerdbeeren mit großen Früchten als "Ananaserdbeere" bezeichnete, wovon dann in Bayern nur noch die "Ananas" übrig blieb.

Die Engländer fanden, dass die "Ananas" eine große Ähnlichkeit mit einem Tannenzapfen hat und nannten sie engl. "pineappel".

Der 27. Juni wurde als "Internationaler Tag der Ananas", engl. "International Pineapple Day" ausgerufen.

(E?)(L?) https://web.archive.org/web/20210419192416/http://projects.chass.utoronto.ca/langueXIX/dg/08_t1-2.htm

§ 30. -- Langues américaines.

Les langues indigènes de l'Amérique nous ont donné beaucoup plus de mots que celles de l'Afrique, et cela s'explique : on sait en effet que la civilisation vient à peine d'entamer le continent noir, tandis que depuis quatre siècles le nouveau monde, découvert par Christophe Colomb, a été exploré, colonisé et exploité à l'envi par toutes les nations européenes. Beaucoup de mots d'origine américaine nous sont venus par l'intermédiaire de l'espagnol, et même tel mot espagnol, comme chinche par exemple, n'est enregistré dans les dictionnaires français que comme nom d'un objet, d'un produit américain. On ne relèvera ici que les mots qui paraissent réellement appartenir aux idiomes indigènes de l'Amérique.

Liste des mots d'origine américaine
...
ananas,
...


(E?)(L?) https://www.academiedugout.fr/ingredients/ananas_775

L’ananas est le fruit d’une plante tropicale qui porte le même nom. Il a la forme d’une énorme pomme de pin coiffée d’un toupet de feuilles vertes et dures. Son écorce, composée d’écailles, renferme une chair jaune plus ou moins juteuse, sucrée et acidulée selon les variétés, parfois ponctuée d’« yeux » noirs. Au centre de la chair se trouve une tige ligneuse, cœur dur et fibreux.
...


(E?)(L?) https://www.afrik.com/cuisine-a-la-momo

...
Chez nous, on trouve autant de couscous que de villages, autant de tajines que de jardins potagers, autant de desserts que de vergers et autant de recettes, secrets jalousement gardés, que de familles « , explique l’auteur. Au long de ses voyages culinaires, dont il égrène avec gourmandise quelques souvenirs, Momo a sélectionné des plats du Maroc, de Tunisie et d’Algérie, piochant dans le répertoire traditionnel mais livrant aussi des recettes plus contemporaines : confit de tomates aux graines de sésame grillées, tajine de confit de canard aux poires, figues et carottes glacées… et en dessert : "pastilla d’ananas" au coulit de fruits rouges et taboulé à la rose.
...


(E?)(L?) https://www.cnrtl.fr/etymologie/ananas

ANANAS, subst. masc.

Étymol. ET HIST.

1. 1544 "amanat" « fruit d'une plante de la famille des broméliacées » (Fonteneau, Cosmographie, éd. G. Musset, Paris, 1904, p. 413 ds Arv. 1963, p. 51 : Aussi y a eu icelle coste [du Brésil] ... une maniere d'aultres fruictz qui semblent a artichaulx, ung peu plus grandz, et s'appellent amanatz, et sentent si bon quant ilz sont murs, que la maison en sent toute);

2. 1555 "nana" (N. Barré, Copie de quelques lettres sur la navigation du chevalier de Villegagnon es terres de l'Amérique..., éd. Ternaux-Compans, Paris, 1840-41, pp. 109-110 ibid. : Oultre il y a deux sortes de fruicts merveilleusement bons : l'un qu'ils appellent "Nana" [au Brésil]...);

3. 1578 "ananas" (J. de Lery, Hist. d'un Voy. fait en la terre du Brésil ..., p. 120 ibid.. Semblablement la figure du fruict qu'ils nomment "Ananas");

4. 1586 "ananas" (R. de Laudonnière, L'Hist. notable de la Floride, éd. P. Jannet, Paris, 1853, p. 63 ibid., p. 52 : ... quelques autres plus indiscrets s'estoient amusez a cueillir des "ananas", par les iardinages des Indiens [à l'Ile Dominique]...). 1, 2 et 3 sont empr. au tupi-guarani "naná", 2ananá", mais 1 "a" dû l'être par l'intermédiaire du port., Fonteneau ayant empr. d'autres mots au port. (voir almadie) et n'étant pas lui-même un colon. En raison de la localisation géogr., 4 est empr. au caraïbe anana. Voir Fried. 1960 p. 51; FEW t. 20, p. 56, s.v. "anânâ"; König 1939, pp. 14-15; Arv. 1963, pp. 50-54.


(E?)(L?) http://monsu.desiderio.free.fr/jardin/ananas.html

L'ananas
...
On connaît la date à laquelle l'ananas est entré dans la civilisation occidentale : 1493, lorsque Christophe Colomb a abordé la Guadeloupe. Cependant, le parcours du mot et son histoire sont passablement embrouillés. On s'accorde sur le fait que le mot "naná" signifie en tupi-guarani "parfumé". C'est le seul fait certain. Notons toutefois que Littré dans la première édition de son dictionnaire donnait comme origine le péruvien, donc le quechua, alors que ce mot et cet arbre n'existaient pas dans les pays andins. Il a rectifié ensuite dans son supplément, en évoquant le brésilien.

D'autres mots sont empruntés au tupi-guarani : "acajou" et "cajou", "cobaye", "couguar", "ipéca", "jaguar", "manioc", "ouistiti" (à moins que ce ne soit une onomatopée allemande sur le cri), "piranha" (par l'intermédiaire du portugais qui a noté par "nh" la nasale mouillée écrite "ñ" en espagnol), "samba", "sarigue", "tamanoir", "tapioca" (comme le général), "tatou" (l'animal), "topinambour" (ethnonyme qui renvoie aux "Tupinambas").

Certains estiment que le "a-" initial dans ananas est dû au portugais qui aurait ajouté un article, mais en fait le mot "ananá" existe en tupi-guarani et le mot a été transmis ainsi en arawak – la langue du bassin des Caraïbes – lequel l'a donné ensuite à l'espagnol ancien. L'élément "a-" serait le nom de l'arbre en tupi, d'où le nom de l'arbre parfumé. La construction serait donc la même que celle de l'"acajou" qui peut être aussi "le cajou" ou "anacardier". Le mot "anana" existe encore en espagnol, mais il est d'usage en botanique.

En revanche, le "-s" de la terminaison semble bien un ajout du portugais qui a d'abord désigné les fruits de l'arbre pris collectivement. Ce serait donc une marque de pluriel que l'on a fini par ne plus distinguer. Il faut dire qu'en portugais ce "-s" ne se fait pas toujours entendre. En français, la bonne prononciation voudrait que le "-s" soit muet, mais l'usage est bien différent. Relevons encore que le mot se rapportait d'abord à l'arbre et non un fruit – lequel n'est d'ailleurs pas à proprement parler un fruit. Puis en français le nom du fruit en est venu à désigner de nouveau la plante (fin XVIIIe s.)

L'espagnol a utilisé "anana", mais à côté il a employé la métaphore "piña", ou "pomme de pin", à cause de la forme du fruit. Ce terme est devenu courant, il s'est transmis à l'anglais "pineapple" (pomme de "pin").

Dans la plupart des autres langues européennes, l'intermédiaire semble avoir été le portugais, que ce soit en allemand "Ananas", en néerlandais ou danois "ananas", en italien "ananas" ou "ananasso". En français, le mot apparaît sous différentes formes : "amanat" (1544), "nana" (1554), "ananas" (1578). L'intermédiaire est clairement tupi ou portugais. Furetière en 1690 emploie "anana" parce qu'il songe au modèle espagnol :

"ANANA". s. m. Fruit des Indes qui a une telle vertu, que si on laisse un clou dedans pendant une nuit, il en consommera tout l'acier. Ce fruit a un goust sucré & vineux qui tient quelque chose du jus de cerise, & qui laisse dans la bouche l'odeur d'une excellente eau rose. Ce fruit se cueille verd, & jaunit en meurissant, & vient à un arbre qui est une espece de platane.

Le platane en question est en fait un bananier ou plantain, à partir de l'espagnol platano. [Remarque faite par DB.]

L'"ananas" se rapporte aussi à une espèce de grosse fraise très parfumée, à une couleur.
...


(E?)(L?) http://www.flowersofindia.net/botanical.html




(E?)(L?) https://www.graines-et-plantes.com/index.php?LaPlante=Eucomis-bicolor

"Fleur ananas bicolor"

Nom Latin : "Eucomis bicolor"


(E?)(L?) https://www.graines-et-plantes.com/index.php?LaPlante=Fragaria-x-ananassa-Ostara

Fraisier ananas x ananassa 'Ostara'

Nom Latin : Fragaria x ananassa 'Ostara'


(E?)(L?) https://www.graines-et-plantes.com/index.php?LaPlante=Cytisus-battandieri

Genêt ananas battandieri

Nom Latin : Cytisus battandieri


(E?)(L?) http://nature.jardin.free.fr/vivace/nmauric_ananas_comosus_var.htm

Ananas comosus


(E?)(L?) http://nature.jardin.free.fr/bulbe/ft_eucomis.html

Fleur-ananas


(E?)(L?) https://sante.journaldesfemmes.fr/calories/ananas/aliment-13002

Calories ananas


(E?)(L?) https://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes/fruits-exotiques-et-tropicaux/ananas

Carte d’identité de l’ananas


(E?)(L?) https://l-maison.ovh/etymo/

espagnol, "ananas"

définition / sens : "fruit" : "ananas

dérive de : tupi-guarani, "nana"

a produit le(s) dérivé(s) suivant(s) : français, "ananas"

définition / sens : "fruit" : "ananas"


(E?)(L?) https://www.phytomania.com/frame1024.htm

ANANAS COMOSUS, ANANAS SATIVUS

BROMELIACEAE

L'"ananas", originaire d'Amérique tropicale, est maintenant répandu et cultivé dans toutes les régions tropicales du monde.
...


(E?)(L?) https://www.planetoscope.com/agriculture-alimentation



L'ananas représente environ 20 % de la production mondiale de fruits tropicaux et est le deuxième fruit exotique le plus cultivé après les bananes. Selon la FAO, la production mondiale d'ananas a doublé en 25 ans et représente plus de 25,5 millions de tonnes par an, soit près de 800 kg par seconde. La Thailande et les Philippines sont les 2 premiers producteurs d'ananas avec chacun environ 12% du total mondial.


(E?)(L?) https://www.pourquois.com/physique_chimie/pourquoi-ananas-peut-jamais-etre-gelee.html

Pourquoi l'ananas ne peut jamais être en gelée


(E?)(L?) https://www.ricardocuisine.com/recherche?searchValue=ananas&sort=score¤tPage=1

ANANAS: 148 résultats


(E?)(L?) https://tous-les-fruits.com/ananas/

"Ananascomosus" (famille des Bromeliaceae)


(E?)(L?) https://artflsrv04.uchicago.edu/philologic4.7/encyclopedie0922/navigate/1/2485?byte=5150830

ANANAS - Histoire naturelle - Daubenton & Diderot

ANANAS, (Hist. nat.) genre de plante observé par le P. Plumier : sa fleur est monopétale, faite en forme d'entonnoir, divisée en trois parties, & posée sur les tubercules d'un embryon ; qui devient dans la suite un fruit charnu, plein de suc, & fait comme une pomme de pin. Voyez Planche XXVIII. fig. 5. il renferme de petites semences faites en forme de rein, & couvertes d'une coëffe. Tournefort, Inst. rei herb. app. Voyez Plante.
...


(E1)(L1) http://books.google.com/ngrams/graph?corpus=7&content=Ananas
Abfrage im Google-Corpus mit 15Mio. eingescannter Bücher von 1500 bis heute.

Frz. "Ananas" taucht in der Literatur um das Jahr 1680 auf.

(E?)(L?) http://corpora.informatik.uni-leipzig.de/


Erstellt: 2024-04

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z