Etymologie, Etimología, Étymologie, Etimologia, Etymology
FR Frankreich, Francia, France, Francia, France
Dialekt, Dialecto, Dialecte, Dialetto, Dialect

A

abaabaa
Le dictionnaire Argot Francais

(E?)(L?) http://argot.abaabaa.com/
Un site consacré aux argots du peuple, des voleurs ou des faubouriens.

Reprise des dictionnaires de Charles Virmaitre , Alfred DELVAU et Albert DAUZAT.
(Actuellement, nous avons dans notre base 18.206 mots et expressions argotiques)

abadie (W3)

Frz. "abadie" (1847), "abbadie" (1836 "abadis") = dt. "Gedränge", "Volk", "Leute", "Masse", "Ansammlung", "Menschenauflauf" geht auf die Gaunersprache zurück und basiert eventuell auf lat. "batare" = dt. "offen sein", prov. "badar" = dt. "offen sein", "sich öffnen", "den Mund aufmachen", "mit offenem Mund schauen", franco-prov. "abada" = dt. "das Vieh auf die Weide lassen".

(E?)(L?) http://www.artnet.com/Artists/ArtistIndex.aspx?alpha=A1
Jean Abadie (French, 1921) | Marie Renée Abadie (1947) | Pierre Abadie-Landel (French)

(E?)(L?) http://www.biografiasyvidas.com/biografia/a/abadie.htm
Abadie, Paul

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/abadie


(E?)(L?) http://www.dutempsdescerisesauxfeuillesmortes.net/paroles/jouet_le.htm

Le jouet
1910
Chanson - Paroles de Charles-A. Abadie et musique de Gaston Gabaroche
Chantée par Mayol au Concert Mayol. En entendre une version chantée : voir Répertoire Mayol
Paroles
...


(E?)(L?) http://www.oedilf.com/db/Lim.php?Word=Abadie's sign
Limericks on Abadie's sign

(E3)(L1) http://www.textlog.de/9517.html

ABADIE Zeichen | ABADIEsches Zeichen


(E?)(L?) http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-abadie/
PAUL ABADIE

(E1)(L1) http://books.google.com/ngrams/graph?corpus=7&content=abadie
Abfrage im Google-Corpus mit 15Mio. eingescannter Bücher von 1500 bis heute.

Frz. "abadie" taucht in der Literatur um das Jahr 1840 auf.

Erstellt: 2012-04

abbadie (W3)

Frz. "abadie" (1847), "abbadie" (1836 "abadis") = dt. "Gedränge", "Volk", "Leute", "Masse", "Ansammlung", "Menschenauflauf" geht auf die Gaunersprache zurück und basiert eventuell auf lat. "batare" = dt. "offen sein", prov. "badar" = dt. "offen sein", "sich öffnen", "den Mund aufmachen", "mit offenem Mund schauen", franco-prov. "abada" = dt. "das Vieh auf die Weide lassen".

(E2)(L1) http://web.archive.org/web/20120331173214/http://www.1911encyclopedia.org/Jakob_Abbadie
Jakob Abbadie

(E?)(L?) http://www.artnet.com/Artists/ArtistIndex.aspx?alpha=A1
Hervé Abbadie (French, 1962)

(E?)(L?) http://www.bautz.de/bbkl/a/
Abbadie, Jacques (1654-1727)

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/abbadie


(E?)(L?) http://www.deutsche-biographie.de/blaetternNDB_A.html
Abbadie, Jacques

(E1)(L1) http://books.google.com/ngrams/graph?corpus=7&content=abbadie
Abfrage im Google-Corpus mit 15Mio. eingescannter Bücher von 1500 bis heute.

Frz. "abbadie" taucht in der Literatur um das Jahr 1830 auf.

Erstellt: 2012-04

about.com
Argot - French Slang

(E?)(L?) http://french.about.com/library/vocab/argot/bl-argot.htm

The words and expressions on the following pages range from informal to vulgar. Each word has a definition, sample sentences, and related words, and most also include a pronunciation guide and sound file.


3 Erstellt: 2014-12

3

about.com
French Slang
Informal, Familiar, and Vulgar French
Argot français

(E?)(L?) http://french.about.com/od/slang/
Linksammlung zu verschiedenen französischen Wörterbüchern.

Recommended books, dictionaries, useful websites, and other information about French slang.
Argot
More than 70 words and expressions, ranging from informal to vulgar, with definitions, sample sentences, and sound files, from your About guide.
French Gestures
In France or French movies, you'll see some familiar and unfamiliar gestures. It is as essential to understand this French "sign language" as it is any vocabulary. Here are definitions and instructions for 35 gestures, including register and photos.
Largonji / Loucherbem / Louchébème
Largonji, also called loucherbem or louchébème, is a form of French slang that consists of playing around with syllables, much like pig Latin. It is a secret language that was invented by the butchers of la Villette in Paris.
Slang and Colloquial French Books
The French you learn in class is not what you'll hear on the street or in the news. It is important to master correct French and also to understand and use slang and colloquial French. These books teach real French, as spoken by friends and enemies.
Verlan
Verlan is a form of French slang that consists of playing around with syllables, kind of along the same lines as pig Latin. Verlan is actively spoken in France - many words have become so commonplace that they are used in everyday French.
The Alternative French Dictionary
Small list of slang expressions, in English and French.
The Alternative Quebecois Dictionary
Slang straight from the heart of French-speaking Canada.
Le Cyberdico ou l'argot tel qu'on l'jacte...
French to slang and slang to French.
Défense et illustration de la langue xyloglotte
Interesting site: the deliberate complicating of language.
Le Dico
Nice list of French slang, with legend of vulgarity.
Le Glossaire québecois
More than 3,000 words and expressions in Joual.
Jargon et argot
French ministry of Belgium defines jargon and slang - in French.
Le Lexique EuroPop
French-English-Spanish glossary of searchable slang.
Quelques aspects du français d'aujourd'hui
Discussion of "youth French" with lists of words (French only).

alyon
L'argot des voleurs au XIXeme

(E?)(L1) http://www.alyon.org/litterature/argot_voleurs/
Hier findet man Ausdrücke und Abkürzungen der französischen Gaunersprache des 19. Jh.

atilf
Richlex - Richesses du français familier (ATILF, Nancy)

(E?)(L?) http://www.atilf.fr/richlex/


(E?)(L?) http://www.atilf.fr/richlex/locutns.htm

Quelques locutions traitées


B

C

Chiantifique (W3)

(E?)(L?) http://www.dico-des-mots.com/definitions/chiantifique.html

Quelque chose de chiant (= "beschissen") et liée à la science.


Créole, Kreole (W3)

Frz. "créole", dt. "Kreole" geht zurück auf span. "criollo" = "im Lande Geborener", span. "criar" = "nähren", "erziehen" und weiter auf lat. "creare" = "erzeugen".

"Kreolisch" wurde zur Bezeichnung der Mischsprache, die sich aus dem Zusammenleben vieler unterschiedlich sprechender Gruppen entwickelt. Zunächst dient "Kreolisch" nur zur rudimentären Verständigung, als Behelfssprache. Nachfolgende Generationen wachsen jedoch mit dieser Sprache als Muttersprache auf und entwickeln sie weiter. Als Standardbeispiel gilt das "Kreolisch", das sich auf Jamaika mit unterschiedlichen Einflüssen auf der Grundlage des Englischen entwickelt hat.

Da sich "kreolische Sprachen" vorwiegend in Kolonialgebieten entwickelte wurde das adj. frz. "créole" allgemein zur Bezeichnung für "die Kolonialgebiete betreffend".

Das Substantiv frz. "créole" bezeichnet auch einen "großen, ringförmigen Ohrring", den man anscheinend als ein wesentliches Kennzeichen entsprechender Bevölkerungsgruppen kennen lernte.

(E?)(L?) http://www.africultures.com/index.asp?menu=affiche_article&no=3276
...
Maints écrivains des Caraïbes (Naipaul, Fanon, Chamoiseau, Damas…) l'ont souligné: les Créoles (16), marqués par l'esclavage et le mépris de soi qu'inculque cette institution, ont du mal à se rapporter à leur passé sans honte ni rancœur ; quand ils ne le refoulent pas tout simplement.
...
(16) L'étymologie même de ce terme dénote la servitude: 1643; en espagnol. "criollo", du portugais. "crioulo" = "serviteur nourri dans la maison", Le Robert.
...

D

E

F

G

galanet.eu
Goudaillier, Jean-Pierre
La langue des jeunes des cités
Comment tu tchatches !

(E?)(L?) http://www.galanet.eu/dossier/fichiers/langue_des_jeunes_des_cit%E9s.pdf

Conférence du Casnav de l’académie de Paris
27 janvier 1999
...
Le rappel historique :

Les argots existent dans toutes les langues du monde. Les locuteurs ont toujours cherché à contourner ces tabous. Des pratiques langagières périphériques se mettent en place notamment dans l’univers carcéral. L’argot des prisons permet de faire passer des messages secrets. Les goulags aussi ont suscité des types d’argot.
...


Erstellt: 2014-12

gratindauphinois.com
Le lexique du parler dauphinois

(E?)(L?) http://www.gratindauphinois.com/portail/index.php/le-parle-dauphinois

Les patois du Dauphiné ne sont plus aujourd'hui parlés et encore moins enseignés dans les écoles. Il ont cependant laissé des traces et des influences sur le parler quotidien en Dauphiné. En effet une foule de mots ou d'expressions subsiste dans le langage courant.

Ce dictionnaire du parler dauphinois vous permettra de traduire la pensée de certains de vos interlocuteurs ou de mieux vous faire comprendre. Son utilisation sera du meilleur effet dans toutes les situations de la vie quotidienne, mais aussi lors des grandes occasions, repas mondains, réunions de travail ou pourquoi pas dans l'intimité de votre vie privé.

Peu de mots pour l'instant car cette rubrique en cours de construction... et merci à Zélie pour les illustrations, visitez son site!




Erstellt: 2011-05

H

I

J

Jargon (W3)

Der "Jargon" kommt aus Frankreich und bezeichnete dort ein "unverständliches Gemurmel" oder wurde onomatopoetisch für "Vogelgezwitscher" benutzt. Entstanden ist es aus ursprünglich "gargun" oder "gargon" und dürfte mit dt. "gurren", "gurgeln" verwandt sein.
Über die Bedeutung als Ganovensprache oder zur Bezeichnung fremdsprachlicher Akzente ("jargon allemand") kultivierte sich "Jargon" zu allgemeinen Bezeichnung von Spezialsprachen so dass man z.B. auch von "Juristen-Jargon" oder "Internet-Jargon" sprechen kann.

(E?)(L?) http://www.bartleby.com/190/5.html

Sir Arthur Quiller-Couch (1863–1944). On the Art of Writing. 1916.
V. Interlude: On Jargon
Thursday, May 1
...


(E?)(L?) http://gale.cengage.com/free_resources/glossary/glossary_im.htm#j

Jargon: Language that is used or understood only by a select group of people. Jargon may refer to terminology used in a certain profession, such as computer jargon, or it may refer to any nonsensical language that is not understood by most people.

Literary examples of jargon are Francois Villon's Ballades en jargon, which is composed in the secret language of the coquillards, and Anthony Burgess's A Clockwork Orange, narrated in the fictional characters' language of "Nadsat".


(E1)(L1) http://www.ditl.info/arttest/art14920.php
Hier findet man einen längeren Artikel zu "Jargon" mit Referenzen und Jahresangaben zum ersten nachweisbaren Auftreten.


ETYMOLOGIE / etymology
ETUDE SEMANTIQUE / Definitions
COMMENTAIRE / Analysis
Le terme "jargon" n’a désigné que passagèrement le "langage des oiseaux", conformément à son sens étymologique, sous la forme surtout de "gargun", ou "gargon", l’évolution vers le "j" l’éloignant peu à peu de son origine onomatopéique, à la différence de termes comme "gargouille" ou "gargouillis". Toutefois, en France, cet emploi apparaît encore au XVe siècle, et orthographié avec un "j", sous la plume du poète Charles d’Orléans.

Dans un de ses Rondeaux, sur le printemps en opposition avec son cœur dolent, on peut lire ce tercet central: "Il n’y a beste, ne oiseau, / Qu’en son jargon ne chante ou crie:/ Le temps a laissié son manteau!" (Poètes et romanciers du Moyen Âge, Pléiade, p. 1093).

En Grande-Bretagne, si Chaucer emploie encore le terme dans ce sens, celui-ci devient obsolète à partir du XVe siècle. Par la suite, Coleridge restaure le sens étymologique de "jargon" dans sa ballade "The Rime of the Ancient Mariner" (1798), mais son exemple reste isolé. En France, à partir de 1270, apparaît aussi le sens de "langue artificielle employée par les malfaiteurs", que Furetière, dans son Dictionnaire, donne comme exemple pour illustrer un des sens qu’il a enregistrés: "Langage factice dont les gens d’une même cabale conviennent afin qu’on ne les entende pas, tandis qu’ils s’entendent bien entre eux. Tel est le jargon de l’Argot dont se servent les coupeurs de bourse, les bohémiens, qui est composé pour la plus grande partie de mots tirés du grec".

Mais deux sens dominent à partir du XVIe siècle, celui de "langage incompréhensible ou déformé" et celui de "langage particulier à un groupe, social ou professionnel", ces groupes étant déjà variés, bien au-delà du milieu des truands! Dans ces deux sens, le terme jargon et les deux types de langage qu’il désigne ont intéressé les écrivains, puis, à partir des années 1960-1970, l’emploi souvent péjoratif du terme par les adversaires de la "Nouvelle critique" a suscité des débats autour de la raison d’être d’un "jargon", en fait d’un métalangage, dans l’étude critique des textes et dans le discours théorique sur la littérature.
...
Marcel De Grève
Rijksuniversiteit Gent


(E?)(L?) http://www.mindat.org/min-8247.html


(E?)(L?) http://www.mindat.org/min-8254.html


(E?)(L1) http://www.minerals.net/mineral/extended.htm
"Jargon" ist auch eine Farbbezeichnung:


Jargon - colorless to pale gray or pale yellow variety of Zircon.


(E?)(L1) http://www.minerals.net/gemstone/gem_abc/gemextnd.htm

Jargon or Jargoon - colorless to pale gray or pale yellow variety of zircon


(E?)(L?) http://www.netlingo.com/lookup.cfm?term=hacker%20jargon

hacker jargon: Jargon used expressively by hackers. The best source of "hacker jargon" is Eric Raymond's The New Hacker's Dictionary.


(E?)(L?) hacker jargon

online jargon: The specialized or technical language used while communicating in the online world.


(E2)(L1) http://www.netzine.de/category/j/


(E?)(L?) http://www.noslang.com/
Internet Slang Translator
Translate Internet Slang & Online Acronyms

(E5)(L1) http://www.teachsam.de/deutsch/glossar_deu_j.htm#Jargon

Jargon: Bezeichnung für sprachliche Varietäten, deren Ausdrücke und Begriffe nur von Personen verstanden werden oder nur Personen geläufig sind, die zu einer bestimmten Gruppe gehören (z.B. Berufsjargon, Jugendsprache usw.); fließender Übergang zu Slang - vgl. Gruppenjargon, Slang, Varietät,


Berufsjargon | Gruppenjargon | Jargon

(E?)(L?) http://linguistik.uni-regensburg.de:8080/lido/Lido

Linguistic Documentation
Terminological und bibliographical database

Term data
Designation Standard Language



(E1)(L1) http://www.wortwarte.de/
Cyber-Jargon | Internetjargon | Modderjargon | Netzjargon

(E?)(L1) http://www.usingenglish.com/glossary/jargon.html

Jargon is the language used by people who work in a particular area or who have a common interest: lawyers, computer programmers, criminals, etc. All have specialised terms and expressions that they use, many of which may not be comprehensible to the outsider. They may also use familiar words with different meanings as well as abbreviations, acronyms etc.

See Also: Irony; Hyperbole; Sarcasm; Slang; Tautology; Understatement; Litotes; Rhetorical Question; Cliche; Allegory


K

L

Langues d'oïl
Langue d'oc
ancien français (W3)

(E?)(L?) http://s232955954.onlinehome.fr/oil/oil3.html

Que sont les langues d'oïl?

Le terme langue d'oïl désigne globalement la branche des langues gallo-romanes qui se sont développées dans la partie nord de la Gaule, puis dans la partie nord de la France, en Belgique et dans les îles anglo-normandes.

Pour mémoire, Le nom d'"oïl" vient du latin "hoc ille" (qui signifie "c'est ça") et qui avait abouti dans le Nord à "o-il" (qui deviendra "oui" (= dt. "ja")) et dans le Sud à "oc". On appelait donc les dialectes du nord la "langue d'oil", ceux du sud la "langue d'oc". La langue d'oïl fut illustré par les trouvères, la langue d'oc, par les troubadours.

Dès le 9e, il y a un morcellement linguistique. Il n'y a pas une langue romane issue du latin mais des dialectes romans (plus de 600 sur l'actuel territoire!)

A partir de la fin du 11e siècle, les écoles se multiplient et les premières oeuvres littéraires commencent à se répandre. La Chanson de Roland est composée au 12e siècle. Durant ce siècle, c'est le dialecte normand qui prédomine. Au 13e siècle, c'est le picard. A Paris même, on constate une unification linguistique: le françois est la langue des gens cultivés.

Entre le 14e et le 15e siècle, tous ces dialectes du nord de la France vont se fondre en une langue commune que nous dénommons aujourd'hui l'"ancien français". Cet ancien français va s'imposer en tant que langue officielle, c'est-à-dire littéraire et administrative, des rois de France.

Malgré une volonté récurrente du pouvoir central de les éradiquer, les langues d'oil ont resisté dans leurs terroirs et sont encore parlées de nos jours. Mieux, elles se chantent encore et toujours sur des musiques actuelles. Non, les trouvères n'ont pas disparu !


(E?)(L?) http://s232955954.onlinehome.fr/oil/
champenois poitevin gallo wallon normand picard morvandiau


On chante toujours en langue d'oïl !

L'objectif de ce site est de mettre en valeur le patrimoine musical que constituent nos langues régionales d'oïl. D'autres langues régionales ont pris beaucoup d'avance sur nous grâce à de grands noms du spectacle : Fabulous Trobadors, Nadau, Tri Yann, Servat et tant d'autres... Pourtant, dans nos terroirs d'oïl, des artistes proposent aussi des récitals qui font le plein et des disques qui se vendent.

Je vous propose de les découvrir ici. Comme moi, sans doute, vous ferez des rencontres formidables.


languefrancaise
Argot-Dictionnaire

(E?)(L3) http://www.languefrancaise.net/glossaire/
Le dictionnaire d'argot [16.021 définitions] (2004-01-25)
v.1.00 (décembre 2003)
Il est conseillé d'utiliser le moteur de recherche dans la colonne de droite pour trouver un mot. Si vous sélectionnez une initiale vous aurez sans doute trop de réponses. Dans tous les cas, vous pouvez consulter dans la FAQ les rubriques concernant le dictionnaire d'argot pour connaître ses limites.
Vos questions et vos remarques sont les bienvenues sur le forum

Sehr vielversprechend und scheint auch sehr umfangreich zu sein. Aber Seiten enthalten immer nur 5 Begriffe auf einer Seite, dann muss man wieder vor und zurück navigieren. Das führt zur Bewertung (L3). Bei einer übersichtlicheren Navigation gäbe es vermutlich ein (L1).

leboucher
Argot francais
French argot

(E?)(L?) http://www.leboucher.com/pdf/schwob/schwob_ea.pdf
Marcel Schwob & Georges Guieysse

M

N

nzz
Vom Ghetto ins Wörterbuch
Banlieue-Sprache

(E?)(L?) http://www.nzz.ch/2004/05/12/fe/page-article9J0X6.html

Die Sprache von Frankreichs Banlieue-Jugend

In Frankreichs «Cités» wohnen vorwiegend Arme, Arbeitslose und Ausländer. Die Jugend spricht hier eine eigene Sprache, die seit einigen Jahren auf breites Interesse stösst - auch in Buch und Film. Neuerdings wird sie sogar salonfähig.
...
Besteht eine solche Vorstadt aus einem Ensemble von Hochhäusern, das in den sechziger oder siebziger Jahren aus dem Boden gestampft wurde und heute zu einem Gutteil von Maghrebinern und Schwarzafrikanern bewohnt wird, so nennt man sie eine «Cité» und macht einen weiten Bogen um sie herum. Im Fall der schlimmsten Cités tun das sogar die Busfahrer, Postboten und Polizisten - aber das Fernsehen mag da auch übertreiben.
...
Rituale auf Rotwelsch

Da in Frankreich alles, was mit der Sprache zu tun hat, auf reges Interesse stösst, gibt es bereits etliche Publikationen zum Thema. «Comment tu tchatches!» etwa, der «Dictionnaire du français contemporain des cités» des Linguisten Jean- Pierre Goudaillier, verzeichnet in seiner dritten Ausgabe von 2001 rund 900 Begriffe, von «25 g» («dose de 25 grammes de haschisch») bis «zyva» («gars de cité»). Das Vorwort zeigt anhand zahlreicher Beispiele, wie in den Cités neue Wörter geschaffen werden: Neben dem bekannten «Verlan» - en gros: die Verdrehung von Silben oder Phonemen - gibt es Entlehnungen aus dem Arabischen, aus afrikanischen und anglo-amerikanischen Idiomen, aber auch aus der Zigeunersprache, aus französischen Dialekten und aus dem bis ins 15. Jahrhundert zurückreichenden Argot. Bezeichnend sind die Themengebiete, denen die meisten Wortschöpfungen zugehören: Geld, illegaler Handel, Polizei, Arbeitslosigkeit, Drogen, Sex, «Kumpel» und Banden, die verschiedenen ethnischen Gemeinschaften.
...



O

P

Q

R

S

slangman
Slangman
David Burke's site on American, Spanish, French and Italian slang

(E?)(L?) http://www.slangman.com/


T

U

Uni Toronto
mots français d'origine non-latine
§ 11. -- Provençal
§ 16. -- Patois français
§ 19. -- Basque
§ 31. -- Argot

(E1)(L1) http://www.chass.utoronto.ca/epc/langueXIX/dg/08_t1-2.htm
Das zweite Kapitel des "Dictionnaire général (1890-1900)" enthält eine 93 Seiten lange Liste von nicht-lateinischen französischen Fremdwörtern.

Darin werden Begriffe gelistet, die aus anderen Sprachen in die französische Sprache eingegangen sind. Viele dieser Begriffe sind auch ins Deutsche oder Englische aufgenommen worden. (Dabei kann die Schreibweise in den Empfängersprachen durchaus variieren.)

Ich habe die entsprechenden Abschnitte und die zugehörigen Kommentare des Anhangs als "Ismen" den jeweiligen Herkunftsländern / -kontinenten zugeordnet.

§11. -- Provençal.

Les emprunts faits par le français, langue romane du nord, au provençal, langue romane du midi de la France, ont commencé de bonne heure. La Chanson de Roland désigne les païens sous le nom de Sarrazins, forme qui porte l'empreinte indéniable de la phonétique provençale (53). Au XIIIe siècle s'introduit le mot ballade, transcription du provençal balada, chanson à danser, qui nous est resté comme un témoin de la primauté du Midi dans le domaine de la poésie lyrique. Mais ce n'est qu'après la réunion au domaine royal des possessions de la maison de Toulouse, et surtout depuis la guerre de Cent ans, où le Nord et le Midi se solidarisèrent dans la lutte contre les Anglais, que les emprunts du français au provençal prennent une réelle importance. A partir de la fin du XIIIe siècle, les Méridionaux commencent à rédiger en français, d'abord des documents d'ordre politique, administratif ou judiciaire, puis des œuvres d'un caractère littéraire. Non seulement des mots provençaux isolés, comme cadeau, cadet, cadis, camail, etc., acquièrent le droit de cité, mais les oreilles françaises s'habituent si bien au suffixe ade, correspondant au français ée, que nos écrivains du XVe siècle forment des dérivés avec ce nouveau suffixe. Les événements politiques et littéraires du XVIe siècle, qui vit monter sur le trône de France, dans la personne de Henri IV, un roi de Navarre, et qui consacra la renommée de quelques grands écrivains méridionaux, comme Monluc, Du Bartas et Montaigne, favorisèrent singulièrement l'importation des mots provençaux. Mais la réaction de l'école de Malherbe et la concentration à Paris, sous Louis XIII et Louis XIV, de la production littéraire arrêtèrent ce mouvement. En somme, la langue française proprement dite doit relativement peu de chose aux parlers du Midi. Les auteurs de dictionnaires se sont plu à grossir leurs recueils d'une foule de termes venus du Midi ; mais ce ne sont que des termes techniques (pêche, marine, cuisine, institutions et industries locales, etc.), dont on ne saurait mettre sérieusement en doute le caractère provincial. Moins accueillants que nos devanciers, nous avons laissé beaucoup de ces termes aux bords de la Méditerranée ou aux rives de la Garonne. Nous croyons cependant avoir fait encore une part assez large à l'élément méridional, comme le lecteur pourra s'en convaincre en parcourant la liste des mots d'origine provençale que contient le Dictionnaire général.

Liste des mots d'origine provençale

abraquer | accolade (55) | aganter | aiguade | aiguillade | aiguillat | aillade | ailloli | aissaugue (56) | alarguer | aliboufier | alios | alude | amadou | arcanson | arcasse | arpon | arrioler | asperge | aspic (plante) | aubade | auberge | aubergine (57) | aufe | auvel | bâcler | badaud | bade | badillon | badin | bagasse (femme) | bague | baile | baladin | balandran | ballade | bancasse | bandingue | banquette | barandage | barigoule | barras | barricade (58) | barrique | bartavelle | basane | bastide | bastonnade (?) (59) | battude | baudroie | bauffe | bauque | bécharu | béret | bergelade | besaigre (?) | besau | besoche (60) | bigarade | bigorne (?) (61) | bigue | biscotte | bistortier | bogue | bombonne | bordel | bordigue | boucau | bouguière | bouillabaisse | bouilleau | bouin | bouléjon | boulièche | boulier (filet) | bouquer | bourd | bourgade (62) | bourgin | bourgne | bourjassotte | bourrique | boursal | boutade (?) | boutargue | boute | brague | brancade | brancard | brandade | breste | bridole | brinasse | brindille (?) (63) | brousse | brugnon | brusc | brusquer (flamber) | bugadier | busserole | caban | cabestan | cabillet | cabillot | câble | cabre | cabrer | cabri | cabriole | cabrion | cabron | cabus (64) | cacolet | cade | cadeau | cadédiou | cadenas | cadet | cadis | cadole | cagot | cagoule | cairon | caissetin | calandre (alouette) (?) (65) | calanque | cale (66) | calère | caliorne | calisson (67) (?) | camail | camelle | campagnol (?) | cani (?) | canne | cannelas | canner | canole | cap | capade | cape | capéer | capeler | capelet | capeline | capion | capiscol | capitoul | capoulière | capulet | carde (68) | cardon | cargaison | carguer | carnal | carnassier | carréger | caserne | casse | cassie | castel | causse | cèpe | charade | chatillon (69) | chavirer | ciboule | cigale | civadière | clovisse | cocagne | cocon | combrière | combuger (70) | comtat | coquillade (71) | coquiole | cossat | | couffe | coupeillon | courantille | courtier (?) | couton | coutrier | croquer (saisir avec le croc) | croupiat | croustille | cuiratier | dame-jeanne | daurade | décapeler | décaper | défendude | déjuc (72) | démascler | dépiquer (le blé) (73) | déraper | destrier (marteau) | détroquer | donzelle | dot | drapade | ébouriffé | ébrouter | églantine | embrun | émissole | emparer | empouter | encabanement | enchaussener | enclotir | ers | esbroufer | escalier | escampativos | escarbillat | escarbit (?) | escargot | espade | espadrille | espalmer | espar | esparcet | espart | esperlucat | esquicher | esquinter | estadou | estrade | fadaise | faguenas | farandole | farouch | fasier | fat | fauchère | félibre | feuillard | filadière | fillasse | flageolet | flamant | flûtet | fougon | fourcat | fovic | frisquet | fustet | gabare | gabarit | gabelle | gabie | galoubet | gamache | gambe | ganse | garbure | gargamelle | garigue | garron | gaver | gaviteau | gavotte | genestrolle | gesse | gimblette | girole | glène | goudron | gouge (fille) | goujat | grégeois | grègue | grenette | griffon (source) | gui (vergue) | guider | hauturier | isard | jarre | jas | jumart | lampant | largue | larguer | lazaret | lime (citron) | linguet | luisette | luzerne | madrague | madrier | magnanerie | maje | mante | margouillet | marque (lettres de) | martingale | mascaret | mascotte | masque (sorcière) | mendole | menon | merlus | mestre | micocoulier | milan | moque | muge | muscade | muscadelle | muscadet | muscat | naulage | nougat | ortolan | panade | panicaut | pantenne | passade | pastel (guède) | pastenade | patard | pébrine | pecque | pétarade | picaillon | picholine | pinchina | podestat (74) | police (d'assur.) | poncire | presse (pêche) (?) | rabiole | rapetasser | rémolar | remole | remous | représaille | ressac (?) | roudou | roure | rufian | salade (mets) (?) | sarrasin | sasse | savantas | scier (ramer) | soubresaut | soubrette | subrécargue | subrécot | tin | tourd | tourlourou | touselle | triolet (trèfle) | troubadour | truc | truffier | truffière | velours | ventolier | viguier | virevau | yeuse.

Notes

§ 16. -- Patois français.

Le français littéraire a pour base le dialecte propre de l'Ile-de-France, qui se distingue par certains traits des autres dialectes ou patois de la langue d'oïl. Une étude phonétique attentive nous montre qu'à ce fonds primitif sont venus s'ajouter, en petite quantité, il est vrai, des mots appartenant à d'autres dialectes. L'e long et l'i bref du latin deviennent ei devant une nasale dans frein, de frenum ; plein, de plenum ; sein, de sinum, etc. Comment expliquer que la langue littéraire dise avoine, de avena ; foin, de fenum ; moins, de minus, sinon en supposant que ces formes lui sont venues des dialectes de l'Est, où elles sont régulières ? Le c primitif devant a se change en ch dans champ, chant, chanter, château, chemin, cheval, etc. Comment rendre compte de caillou, carde, cage, etc., sans les rapporter aux parlers de la Picardie et de la plus grande partie de la Normandie, où la conservation du c explosif nous apparaît comme une règle constante (111) ? La phonétique nous est donc d'un précieux secours, mais elle ne suffit pas toujours à nous renseigner exactement. Certains ont vu des emprunts faits au dialecte picard dans les mots français attaquer, camp, canaille, se fondant uniquement sur la présence d'un c (qu) explosif dans ces mots : d'autres considérations nous montrent que cette opinion est fausse, et que les mots en question nous viennent de l'italien. En revanche, tel mot dialectal, notoirement connu comme tel, peut ne porter en lui-même aucune trace de son origine : tel est le cas du berrichon champis (bâtard), écrit champi par George Sand au titre d'un de ses romans : François le Champi. L'histoire lexicographique de la langue d'oïl, embrassée dans tous ses dialectes, n'est pas encore assez avancée pour nous permettre de connaître exactement l'origine et l'extension de chaque vocable. Démêler les éléments patois que renferme le français proprement dit est donc une tâche très délicate ; nous ne donnons la liste suivante que comme une ébauche. Il est important de remarquer que beaucoup des mots qu'elle renferme n'appartiennent pas réellement à la langue commune : ce sont des termes spéciaux, désignant ordinairement des choses locales. Il n'est pas tout à fait exact de dire que le français a emprunté ces mots-là aux patois : ce qui est vrai, c'est qu'ils sont et qu'ils restent patois, bien qu'il ait semblé bon aux auteurs de dictionnaires français de leur donner une place dans ces recueils. Il ne faut donc pas que la longueur de cette liste fasse douter de l'exactitude de ce que nous avons dit plus haut, à savoir que le français n'a fait accueil qu'à un très petit nombre de mots dialectaux étrangers au parler primitif de l'Ile-de-France.

Liste des mots d'origine dialectale

achoppement | achopper | acoulure | acre | affiquage | affiquet | affûtiau | âge (timon) | aigliau | aiguail | aiguayer | aiguière | aplet | arantèle | armoire | avillon | banche | barbiche (?) | barbouquet | beaucuit | bécard | bécasse | beige (?) | benêt | bèquebois | béquer (113) | etc. | béquerolle | béquille | bercail | bêta | bétoire | béton (mortier) | biche | blancard | blaude | blavelle | blavet | blêche | bocage | boquillon | bouée (114) | bouquet (de fleurs) | bouquet (115) (petit bouc) | bouquet (dartre) | bouquette | bouquin (embouchure) | bouracher | broc (broche) | brocard (?) | broquer | broquette | broquillon | bruman | bucail | buquet | buquette | cabaret | caboche | cacheron | cage | cahute | caillou | calandre (116) | calot (noix) | calumet | cambrer (?) | camus | caniche | canon (117) | carbouille | carde | caret (touret) | carne (coin) | carogne | carqueron | cartayer (118) (?) | catiche | caudrette | chabot | champis | charotte | chopper | chouquet | cluse | combuger (119) | copeau | copter | coque (?) | corbigeau | corroi | crételer | crevette | déboqueter | déjuc (120) | dépiauter | dérivotte | derle | déroquer | détret | devanteau | douzil | dravée | dravière | ducasse | ébotter | écafer | écagne | écaille | écale | écanguer | écente (121) | échalier | écobuer | écoucher | écouer | écoufle | effiloquer | encassure | encoqûre (?) | éponte | équignon | équiper | escarbille | esclipot | escourgeon | esquipot | estaminet | esteuble | esturgeon | étapliau | éteule | étibot | étier | étiquette | étoquiau | étrieu | étriquer | fabliau | fagne | faille (solution de continuité) | falun | faro | faucard | fauchette | fauchon | fierte | flamiche | flaque | flasque (madrier) | foulque | fourgon | franquette | freluquet | gabégie | galet | gaspiller | gavion | gerzeau | ginguer | ginguet | girolle | grimoire | grincheux | grisou | guignard | hachotte | hagard | hanebane | harengaison | harenguière | harle | hercher | hoquet | houille | judelle | loque (?) | loquet | louche (cuillère) | loure | macroule | maque | margoulette | miquelot | muche-pot (à) | myrtille | pieuvre | pisé | plateure | potiche | potin (commérage) | pouliche | | quenaille | quenotte | reluquer | remugle (?) | renasquer (?) | requin (?) | requinquer | revolin | ribote | roquet (manteau) | rouche | salicoque | seille | sart | stopper (raccommoder) | taquet | tique | tôle | torque | torquette | trique | triqueballe | troquer | usine | varaigne | vergne | vergue | veule | yole.

Notes

§ 19. -- Basque.

Le basque, parlé aujourd'hui par environ un million de personnes, tant en Espagne qu'en France (arrondissements de Bayonne et de Mauléon), représente, dans son fonds primitif, une langue (probablement celle des anciens Ibères) qui est tout à fait étrangère au système indo-européen. On a quelquefois cherché à expliquer par des racines basques des mots français dont l'étymologie nous échappe encore, mais ces tentatives n'ont donné aucun résultat sérieux. Le français n'a rien emprunté directement à la langue basque (124) ; tout au plus quelques-uns des mots que nous avons pris à l'espagnol peuvent-ils se ramener à cette origine, comme anchois (125) et chaconne (126). On a proposé de voir dans le hollandais kabeljauw (d'où le français cabillaud) une métathèse pour bakkeljau, qui serait le basque bacallaoa ; mais cela n'est rien moins qu'assuré. Enfin notons que si le mot orignac, qui désigne une variété d'élan, est incontestablement d'origine basque, il nous est venu par le Canada, où des émigrants de la région de Bayonne ont dû l'importer au XVIe siècle.

Notes

§ 31. -- Argot.

L'argot, au sens propre, est une langue de convention qu'une certaine classe de la société forme à son usage exclusif dans un intérèt facile à deviner : l'argot le plus célèbre est celui des malfaiteurs. Il est souvent difficile de dire où commence, où finit l'argot, tel terme d'argot n'étant parfois qu'un vieux mot de la langue populaire, tel terme de la langue populaire pouvant venir de l'argot. Si l'origine de quelques-uns des mots qui suivent est hors de doute, ce n'est que faute de mieux que nous avons rattaché les autres à l'argot.

Liste des mots empruntés a l'argot

bagou, caboulot, cambrioleur, escarpe, escofier, flamberge, flouer, frusquin, gouaper, gourer, guibole, gueux, larbin, maquiller, matois, mioche, narquois, trimer, trucher, voyou.

V

W

X

Y

yourdictionary
French Dictionaries - French Dialects

(E?)(L?) http://www.yourdictionary.com/languages/romance.html#french

French Dialects


Z

Bücher zur Kategorie:

Etymologie, Etimología, Étymologie, Etimologia, Etymology
FR Frankreich, Francia, France, Francia, France
Dialekt, Dialecto, Dialecte, Dialetto, Dialect

A

B

C

Caradec, Francois (Autor) / Pouy, Jean-Bernard (Autor)
Dictionnaire du français argotique & populaire

(E?)(L1) http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/2035837278/etymologporta-20


(E?)(L1) http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/2035837278/etymologety0f-21


(E?)(L1) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2035837278/etymologetymo-21


(E?)(L1) http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/2035837278/etymologety0d-21


(E?)(L1) http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/2035837278/etymologpor09-20
Gebundene Ausgabe: 366 Seiten
Verlag: Larousse (2009)
Sprache: Französisch

D

Dontchev, Dontcho (Auteur)
Boudard, Alphonse (Préface)
Dictionnaire du français argotique, populaire et familier

(E?)(L?) http://livre.fnac.com/a850775/Dontcho-Dontchev-Dictionnaire-du-francais-argotique-populaire-et-familier

Incroyable mais vrai. Alors que dans son pays, trouver du pain constituait une épreuve difficile, un professeur bulgare s'avérait déjà spécialiste de la langue populaire française. Il partage enfin ses connaissances, qui n'ont rien à envier à un Parisien pure souche. D. Dontchev fait remarquablement le point sur le français bien vivant de ce début de XXIe siècle. Pratique, son dictionnaire relève les sens et expressions multiples rattachés à chaque mot répertorié, et sa seconde partie est consacrée aux synonymes. En un même volume, un outil pour comprendre la langue d'aujourd'hui, et une source inépuisable de vocabulaire.


Erstellt: 2014-12

Duneton, Claude
Le guide du français familier

(E?)(L?) http://www.decitre.fr/livres/le-guide-du-francais-familier-9782020314862.html?v=2


(E?)(L?) http://booknode.com/le_guide_du_francais_familier_035446

Ajouté par lamaisondelanuit le 25-02-2012

Le français familier, pourquoi ? Parce qu'il existe des mots que tout le monde emploie, du président de la République au plus humble des citoyens, et qui n'ont pourtant pas le même statut dans la langue que le français conventionnel, le même droit de cité dans la communication. Exemples : La confiote... un casse-croûte... le fric... les pépètes ... une bibine... une liquette... les loupiots... les tifs... droper ... tomber sur un os... la flotte... un moutard... se planter... la belle doche... se cailler... une bafouille ... à Pétaouchnok... à perpète... la trouille... se carapater... le boulot... une torgnole... un patelin... En somme, il s'agit ici d'un guide pratique du bon usage de la langue de tous les jours dans la France d'aujourd'hui.


(E?)(L?) http://www.gibertjoseph.com/le-guide-du-francais-familier-52025.html


(E?)(L?) http://de.wikipedia.org/wiki/Claude_Duneton

Claude Duneton (* 21. April 1935 in Lagleygeolle, Département Corrèze; † 21. März 2012 in Lille) war ein französischer Schriftsteller, Schauspieler, Übersetzer, Anglist, Romanist, Französist und Sprachforscher.

Leben und Werk

Duneton, der in einem okzitanischen Umfeld aufgewachsen war, studierte Anglistik, engagierte sich aber vornehmlich für die Anerkennung der Vielsprachigkeit auf französischem Boden und für die Pflege des Französischen. Besondere Aufmerksamkeit widmete er den bildlichen Redewendungen und der Sprechsprache. Er trat außerdem als Autor von Romanen und Theaterstücken, als Übersetzer aus dem Englischen, sowie als Schauspieler und Regisseur in Erscheinung.
...


Erstellt: 2014-12

E

F

G

H

I

J

K

L

Le français retrouvé 05
Bacri, Roland / Brouty, Charles (illustrations de)
Trésors des racines pataouètes

(E?)(L?) http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/270110470X/etymologporta-20


(E?)(L?) http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/270110470X/etymologety0f-21


(E?)(L?) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/270110470X/etymologetymo-21


(E?)(L?) http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/270110470X/etymologety0d-21


(E?)(L?) http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/270110470X/etymologpor09-20
Das französisch der "Algerier-Franzosen".

Langue : Français
Éditeur : Belin (1 janvier 1986)
Format : Broché - 222 pages
ISBN : 270110470X

(E1)(L1) http://www.editions-belin.com/csl/result.asp?search=Le français retrouvé

Sous la plume d’un enfant de là-bas, un irrésistible florilège de la langue des Français d’Algérie.

© 1983, 11,5 x 18,5 cm, 224 pages, ISBN 2-7011-0470-X


Le français retrouvé 19
Depecker, Loïc
Les mots de la francophonie

(E?)(L?) http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/2701113059/etymologporta-20


(E?)(L?) http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/2701113059/etymologety0f-21


(E?)(L?) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2701113059/etymologetymo-21


(E?)(L?) http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/2701113059/etymologety0d-21


(E?)(L?) http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/2701113059/etymologpor09-20
Langue : Français
Éditeur : Belin (9 mai 1990)
Format : Relié - 396 pages [2e éd.] édition
ISBN : 2701113059


Recueil de particularités lexicales observées dans plusieurs pays de la francophonie. Plus de mille mots ou expressions accompagnés du lieu d'utilisation et d'un commentaire sur leur signification ou leur utilisation. Index général. Index par pays. Index par thèmes.


(E1)(L1) http://www.editions-belin.com/csl/result.asp?search=Le français retrouvé


M

Medina, Paul
Französisch wie es nicht im Wörterbuch steht
Sprachführer und Einführung in die französische Lebensart

(E?)(L1) http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/3404630602/etymologporta-20


(E?)(L1) http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/3404630602/etymologety0f-21


(E?)(L1) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/3404630602/etymologetymo-21


(E?)(L1) http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/3404630602/etymologety0d-21


(E?)(L1) http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/3404630602/etymologpor09-20
Bastei Lübbe
251 Seiten
Neu bearbeitet und weitergeführt von Rose Medina
Mit Zeichnungen von Günther Stiller

Merle, Pierre
Argot, verlan et tchatches

(E?)(L1) http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/2745920847/etymologporta-20


(E?)(L1) http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/2745920847/etymologety0f-21


(E?)(L1) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2745920847/etymologetymo-21


(E?)(L1) http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/2745920847/etymologety0d-21


(E?)(L1) http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/2745920847/etymologpor09-20
Broché: 58 pages
Editeur : Milan; Édition : Nouv. éd (19 janvier 2006)
Collection : Les Essentiels Milan
Langue : Français


Présentation de l'éditeur
Comprendre les questions les plus diverses présentées par les meilleurs spécialistes. Des textes clairs, fiables et précis qui vont à l'essentiel. Une iconographie appropriée permettant de compléter l'information. Une présentation agréable pour faciliter la lecture. Les Essentiels Milan, une collection accessible à tous. Comme l'argot lui-même, la définition de l'argot varie d'une époque à une autre. Jadis, c'était la langue de la pègre. Aujourd'hui, il serait plus juste de parler d'un langage populaire dans lequel se reconnaissent une population donnée ou un groupe social. Il n'y a pas grand-chose de commun entre ces deux définitions si ce n'est la volonté, voire la nécessité, de s'exprimer de manière marginale, complice, codée. Des codes, il y en a toujours eu dans les argots de toutes les époques. Aujourd'hui, peut-être faute de lui avoir trouvé un successeur, le verlan règne encore, surtout parmi les jeunes. De l'argot au verlan en passant par nombre de façons de tchatcher anciennes et modernes, tel est le voyage auquel vous invite cet "Essentiel Milan".

Biographie de l'auteur
Pierre Merle est écrivain. Spécialiste du langage, il a publié à ce jour une quarantaine d'ouvrages, dont une bonne moitié concerne l'évolution de la langue. Il est l'auteur notamment du Dictionnaire du français qui se cause et du Nouveau Charabia, parus aux éditions Milan.


Merle, Pierre
Lexique du français tabou

(E?)(L1) http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/2020206196/etymologporta-20


(E?)(L1) http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/2020206196/etymologety0f-21


(E?)(L1) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2020206196/etymologetymo-21


(E?)(L1) http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/2020206196/etymologety0d-21


(E?)(L1) http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/2020206196/etymologpor09-20
Poche: 122 pages
Editeur : Seuil (3 février 2000)
Collection : Points Virgule
Langue : Français

N

Noll, Volker
Die fremdsprachlichen Elemente im französischen Argot

(E?)(L1) http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/3631441096/etymologporta-20


(E?)(L1) http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/3631441096/etymologety0f-21


(E?)(L1) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/3631441096/etymologetymo-21


(E?)(L1) http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/3631441096/etymologety0d-21


(E?)(L1) http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/3631441096/etymologpor09-20
Broschiert: 272 Seiten

(E?)(L?) http://www.uni-muenster.de/Romanistik/dozenten/noll/arg.htm

Volker Noll - Die fremdsprachlichen Elemente im französischen Argot

Die Arbeit unternimmt eine ausführliche, systematische Darstellung und Interpretation der fremdsprachlichen Elemente im französischen Argot. Sie bietet damit die erste umfassende Untersuchung dieser Art im Bereich der romanischen Argots. In einem weiten Rahmen von Argot- und Lehnwortbetrachtung verbindet sie innere und äußere Sprachgeschichte des Französischen mit einem Teil des romanischen und nichtromanischen Mittelmeerraumes sowie dem deutschen und englischen Sprachgebiet. Teil des Literaturverzeichnisses ist eine detaillierte Aufstellung der französischen Argotwörterbücher (mit Auflagen) und der Werke zu den französischen Spezialargots.

"NOLLs Dissertation ist ein informationsreiches, hervorragend recherchiertes Standardwerk, das nicht nur erstaunliche Sprachkenntnisse beim Vf. erahnen läßt, sondern auch zeigt, daß man Etymologie auf einem so heiklen Gebiet wie dem Argot spekulationsabhold mit zuverlässigen Ergebnissen treiben kann."
(Rez. von Rudolf Zimmer in: Romanische Forschungen 104, 1992, 195-196)


(E?)(L?) http://www.uni-muenster.de/Romanistik/dozenten/noll/arg2.htm

Volker Noll - Die fremdsprachlichen Elemente im französischen Argot

Inhaltsverzeichnis




O

P

Pouy, Jean-Bernard (Auteur)
Êtes-vous fort en argot?

(E?)(L1) http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/2035853079/etymologporta-20


(E?)(L1) http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/2035853079/etymologety0f-21


(E?)(L1) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2035853079/etymologetymo-21


(E?)(L1) http://www.amazon.it/exec/obidos/ASIN/2035853079/etymologporta-21


(E?)(L1) http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/2035853079/etymologety0d-21


(E?)(L1) http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/2035853079/etymologpor09-20
Broché: 96 pages
Editeur : Larousse (6 octobre 2010)
Collection : Les petits précis de culture générale
Langue : Français


Présentation de l'éditeur
Savez-vous ce que sont la "caisse à boulons", l'"assiette au beurre", le "bébé rose" ou le "Château-Lapompe" ?
Devinerez-vous ce que signifie "passer la paille de fer" ou encore "aller aux pâquerettes" ?
En somme, vous voudriez goûter aux saveurs de la langue verte, en appréciant ses registres variés et en faisant vôtres ses formules fleuries.
Ces 80 QCM malicieux vont justement vous permettre de vous initier à l'argot ou de réviser vos fondamentaux tout en vous amusant.


Erstellt: 2011-09

Q

R

S

Schwob, Marcel
Etudes sur l'argot français

(E?)(L?) http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/2844850081/etymologporta-20


(E?)(L?) http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/2844850081/etymologety0f-21


(E?)(L?) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2844850081/etymologetymo-21


(E?)(L?) http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/2844850081/etymologety0d-21


(E?)(L?) http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/2844850081/etymologpor09-20
Langue : Français Éditeur : Allia (28 mai 1999)
Collection : Litterature
Format : Broché - 158 pages 2e éd édition
ISBN : 2844850081


SDM:
Recueil de textes de l'auteur sur l'argot français de la fin du 19e siècle. Curieux et instructif.


(E?)(L?) http://www.editionsallia.com/


(E?)(L?) http://www.editionsallia.com/catalogue/e/etudessur.asp

"On peut dire que les travaux entrepris jusqu’à présent pour étudier l’argot ont été menés sans méthode. Le procédé d’interprétation n’a guère consisté qu’à voir partout des métaphores. Ce procédé nous paraît avoir méconnu le véritable sens des métaphores et de l’argot. Les métaphores sont des images destinées à donner à la pensée une représentation concrète. Ce sont des formations spontanées, écloses le plus souvent chez des populations primitives, très rapprochées de l’observation de la nature. L’argot est justement le contraire d’une formation spontanée. C’est une langue artificielle, destinée à n’être pas comprise par une certaine classe de gens. On peut donc supposer a priori que les procédés de cette langue sont artificiels.”

Passionné par Villon, Schwob se lança très tôt dans l’étude des langues secrètes. Le premier, il montra que l’argot, loin d’être une langue spontanée est une création artificielle, obéissant à des procédés linguistiques précis et destinée à n’être comprise que dans certaines classes bien particulières de la société.


T

U

V

W

X

Y

Z