Etymologie, Etimología, Étymologie, Etimologia, Etymology
FR Frankreich, Francia, France, Francia, France
Erotik, Erotismo, Érotisme, Erotismo, Sensuality

A

B

C

cocu (W3)

Frz. "cocu" = dt. "betrogener Ehemann", "gehörnter Ehemann", "Hahnrei" geht zurück auf lat. "cucculus" = dt. "Kuckuck" und referenziert darauf, dass das Kuckucksweibchen seine Eier in fremde Nester legt.

Die Analogie stimmt bei genauer Betrachtung jedoch nicht - muß doch in diesem Fall der "Kuckuck" möglicherweise fremde Eier ausbrüten.

(E?)(L?) http://l.maison.pagesperso-orange.fr/etymo/

français, "cocu"
définition / sens : "coucou" (oiseau)
dérive de : latin, "cucculus"
a produit par analogie de comportement le dérivé suivant : français, "cocu"
définition / sens : "cocu"
explication : la femelle du coucou (du cocu) pond ses œufs dans le nid d'un autre oiseau


(E1)(L1) http://books.google.com/ngrams/graph?corpus=7&content=cocu
Abfrage im Google-Corpus mit 15Mio. eingescannter Bücher von 1500 bis heute.

Frz. "cocu" taucht in der Literatur um das Jahr 1590 / 1750 auf.

Erstellt: 2012-08

Corset (W3)

Das Frz., engl. "Corset", dt. "Korsett", "Mieder", engl. "corset" (1299) kommt von ital. "Corsetto", der Verkleinerungsform von ital. "Corazza" = "Brustharnisch", und basiert auf afrz. "cors", lat. "corpus" = "Körper", lat. médiév. "corsetus" (1239) (vgl. frz. "corps" = "Körper" (vgl. "Korsage"), lat. "corpus" = "Körper").

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/corset


(E?)(L?) http://www.english-dictionary.us/meaning/corset.asp


(E?)(L?) http://www.etymonline.com/index.php?term=corset


(E?)(L?) http://wiki-de.genealogy.net/Corsettweber
Corsettweber

(E3)(L1) http://www.logosdictionary.org/fashion/fashion_dict.index_fashion_pag?lettera=c&lingua=IT&pag=1
corsetteria | corsetto

(E?)(L?) http://pagesperso-orange.fr/corset/

Bienvenue sur le site d'information du corset. - Welcome on the corset information website.

Depuis quelques années, le corset fait une réapparition sur les podiums de mode, aidé médiatiquement par le film Moulin Rouge. Il continu à apparaître régulièrement autour des ventres des célébrités pour le plaisir de tous.

Ce site a été initié suite à un mémoire réalisé il y a quelques années et dont j'ai eu envie de vous faire par du résultat. Je souhaite qu'il soit une sorte de boudoir ou l'on puisse découvrir, apprendre ou trouver des conseils sur ce vêtement.

Accueil | Mises à jour | Le corset | Le corset et vous | Galerie | Forum | Léxique | Liens | Contact


(E?)(L?) http://pagesperso-orange.fr/corset/francais/histoire1.htm

L'histoire du corset est assez longue. Il apparut pour la première fois pendant la période minéenne (vers 1700 av JC) et a ensuite virtuellement disparu jusqu'à la renaissance (XVème siècle). Le corset est toujours porté aujourd'hui, et fait même un grand retour. Sa forme a changé continuellement à travers l'histoire avec une conception esthétique de la silhouette féminine, puis par la mode et le type de robe. Pendant un temps il fut plus ample, et redevint petit comme une large ceinture ; parfois il accentuait ou rehaussait la poitrine, pour la minimiser et l'aplatir ensuite. Souvent il accentuait la taille, affinait ou amplifiait les hanches.


(E?)(L?) http://encyclopedie.uchicago.edu/?q=node/142


(E?)(L?) http://artfl.uchicago.edu/cgi-bin/philologic31/getobject.pl?c.26:13.encyclopedie1108


(E2)(L1) http://www.kruenitz1.uni-trier.de/cgi-bin/callKruenitz.tcl


(E?)(L?) http://en.wiktionary.org/wiki/corset


cunnilingus (W3)

Dt. "Cunnilingus", "Kunnilingus", engl. "cunnilingus", zu lat. "cunnilingus" = dt. "jemand, der an der weiblichen Scham leckt" setzt sich zusammen aus lat. "cunnus" = dt. "weibliche Scham", "weibliches Geschlechtsorgan" und lat. "lingere" = dt. "lecken" (lat. "lingua" = "Zunge"). Lat. "cunnus" wird auf eine Wurzel ide. "*keu-", "*skeu-" zurück geführt. Lat. "lingere" und dt. "lecken" gehen auf eine Wurzel ide. "*leigh-" zurück. In beiden Fällen findet man eine große Anzahl weitläufiger Verwandter.

Engl. "cunnilingus" scheint im OED erstmals im Jahr 1887 aufgenommen worden zu sein. In der Diskussionsgruppe der "American Dialect Society" findet man dazu:


1864 tr. Johann Ludwig Casper "A Handbook of Forensic Medicine" III. 337 (Making of Modern Law) So it is with these "unnatural forms of lewdness" referred to, which have been known from the earliest days, and described and lashed severely by the satirists. And yet, so far as I know, throughout the whole animal kingdom, "Cunnilingus" alone, and perhaps "Coprophagia", occur as forms of sexual gratification.


(E2)(L1) http://www.pourquois.com/corps_humain/pourquoi-cunnilingus-.html

Pourquoi dit-on "cunnilingus"?


(E1)(L1) http://books.google.com/ngrams/graph?corpus=7&content=cunnilingus
Abfrage im Google-Corpus mit 15Mio. eingescannter Bücher von 1500 bis heute.

Frz. "cunnilingus" taucht in der Literatur um das Jahr 1860 auf.

Erstellt: 2016-10

D

Dessous (W3)

Frz. "Dessous" heißt wörtlich dt. "darunter", frz. "en dessous" = "unten", "versteckt", "heimlich". Und "les dessous" sind eigentlich "die Hintergründe". Insbesondere versteht man unter "Dessous" allerdings "Unterwäsche" und wiederum speziell "(elegante und/oder reizvolle) Damenunterwäsche".

(E?)(L?) http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?Al=2&T1=De%20dessous
De dessous [L'adverbe] | Dessous [L'adverbe]

(E?)(L?) http://www.buestenhalter.com/germany/rund_um_den_bh/lexikon/lexikon.htm


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/dessous


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/dessous


(E?)(L?) http://www.dessousforyou.de/

ALLUMETTE | ANTIGEL DE LISE CHARMEL| ANTINEA DE LISE CHARMEL | AUBADE | BRUNO BANANI | BARBARA | BIP BIP BADEMODEN | CALVIN KLEIN | CHANTELLE | CHRISTIES | COTTON CLUB | KLEEMEIER DI LORENZO|EPRISE DE LISE CHARMEL | LISE CHARMEL | LOLA LUNA | PASSIONATA | RCESCENTINI by COTTON CLUB | SIMONE PERELE | NEFER |OROBLU | VALISERE | WONDERBRA


(E?)(L?) http://www.femmes.com/mode-beaute/mode/la-lingerie-feminine-7088


(E6)(L?) http://www.funnylegs.de/Dessous-Corsagen-Strumpfsets,bei-Funnylegs,15,,


(E?)(L?) http://www.oqlf.gouv.qc.ca/actualites/capsules_hebdo/terminologie_bras_20040909.html
bras dessus bras dessous, 9 septembre 2004

(E?)(L?) http://www.joliesselingerie.com/catalog/histoire_des_dessous.php


(E?)(L?) http://www.jules-verne.co.uk/french-sans-dessus-dessous/
Sans dessus dessous 1894
by Jules Verne
Free Public Domain Books from the Classic Literature Library

(E?)(L?) http://www.logosdictionary.org/fashion/fashion_dict.view_definition?code=1108956&lingua=IT


(E?)(L?) http://www.owid.de/pls/db/p4_suche_elex.Stichw_alpha?v_Buchst=S
Seidendessous | Spitzendessous

(E?)(L?) http://www.site-du-jour.com/dossiers/dessous-feminins.html


(E?)(L?) http://www2.unil.ch/unicom/allez_savoir/as16/6dessous.html


(E?)(L?) http://www.wortwarte.de/Archiv/Datum/d001005.html#w24
Sub-Dessous-String

(E1)(L1) http://www.xs4all.nl/~adcs/woordenweb/s/sub.htm


E

F

Faire la bagatelle (W3)

"Liebe machen" ist in Frankreich eine "Bagatelle", die man macht.

(E?)(L?) http://www.francparler.com/syntagme.php?id=141

Faire l'amour
...


(E1)(L1) http://books.google.com/ngrams/graph?corpus=7&content=Faire la bagatelle
Abfrage im Google-Corpus mit 15Mio. eingescannter Bücher von 1500 bis heute.

Frz. "Faire la bagatelle" taucht in der Literatur nicht signifikant auf.

Erstellt: 2012-02

Flirt
flirtage
flirtation
flirter
flirteur
flirteuse (W3)

Nach Deutschland kam der "Flirt" auf dem Umweg über England aus Frankreich. Das Verb dt. "flirten" geht über engl. "to flirt" zurück auf frz. "fleureter", sprich "Blumen streuen", "den Hof machen". Das frz. "fleur" = dt. "Blume" findet man auch als dt. "Flor" (16. Jh.) = dt. "Blüte", "Blumenfülle", das aus der Wendung lat. "in flore esse" = dt. "in Blüte stehen" übernommen wurde. Das lat. "flos" ("floris") = dt. "Blume", "Blüte", "Knospe", brachte auch frz. "fleur", it. "fiore" und engl. "flower" hervor. Auf die Verkleinerungsform it. "fioretto" = dt. "Blümchen", "kleine Knospe", führte über frz. "fleuret" auch zu dt. "Florett" ("Flöret", 17. Jh.) = dt. "Stoßdegen". Hintergrund der Benennung ist "Florett" ist der "knospenähnliche Knopf", der bei Fechtübungen auf die Spitze des Stoßdegens gesteckt wurde.

Anscheinend kam der engl. "flirt" dann wieder als Reimport nach Frankreich.

dt. "flirtet" = engl. "philanders"


"Flirt" als Farbe: - #ab343a - Flirt




"Flirtation" als Farbe: - #ae848b - Flirtation



(E?)(L?) http://agora.qc.ca/index/ithematique/flirt_courtois

Mots-Clefs: Flirt courtois

Dessein de quitter une dame qui ne le contentait que de promesse


(E?)(L?) http://agora.qc.ca/documents/francois_de_malherbe--dessein_de_quitter_une_dame_qui_ne_le_contentait_que_de_par_francois_de_malherbe


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/flirt

FLIRT, subst. masc.

Étymol. et Hist. 1. 1879 « manège de coquetterie » (Parlement, p. 1, col. 4 ds Bonn.); 2. 1884 « personne avec qui l'on flirte » (P. Bourget, Pastels, MmeBressuire, ibid.). 1 déverbal de flirter* (en ce sens on a employé antérieurement flirtation, 1833 et flirtage, 1855, v. Bonn.); 2 empr. à l'angl. flirt « personne avec qui l'on flirte » (1remoitié xviiies. ds NED).


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/flirtage

flirtage


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/flirtation

flirtation


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/flirter

flirter


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/flirteur

flirteur


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/flirteuse

flirteuse


(E?)(L?) http://www.etymonline.com/index.php?term=flirt

flirt (v.)
...
French "flirter" "to flirt" is a 19c. borrowing from English.


(E?)(L?) http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/flirt/

flirt


(E?)(L?) http://termiumplus.gc.ca/tpv2guides/guides/rdp/index-fra.html?lang=fra&lettr=indx_catlog_f&page=../preposition

flirter


(E1)(L1) http://www.chass.utoronto.ca/epc/langueXIX/dg/08_t1-2.htm

§ 8. -- Anglais.: "flirter"


(E1)(L1) http://books.google.com/ngrams/graph?corpus=7&content=Flirt
Abfrage im Google-Corpus mit 15Mio. eingescannter Bücher von 1500 bis heute.

Frz. "Flirt" taucht in der Literatur um das Jahr 1800 auf.

(E?)(L?) http://corpora.informatik.uni-leipzig.de/


Erstellt: 2014-06

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

pénis (W3)

Frz. "pénis", dt. "Penis" geht zurück auf lat. "penis" = "Schwanz".

(E?)(L?) http://www.encyclopenis.net/

Un recueil de témoignages concernant le pénis.
Car décidément, il n'y a pas que la taille qui compte.


Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

Bücher zur Kategorie:

Etymologie, Etimología, Étymologie, Etimologia, Etymology
FR Frankreich, Francia, France, Francia, France
Erotik, Erotismo, Érotisme, Erotismo, Sensuality

A

B

Bertrand, Bernard (Auteur)
Pertuzé, Jean-Claude (Illustrations)
L'herbier Érotique
Histoires et Légendes des Plantes Aphrodisiatiques

(E?)(L1) http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/291581001X/etymologporta-20


(E?)(L1) http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/291581001X/etymologety0f-21


(E?)(L1) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/291581001X/etymologetymo-21


(E?)(L1) http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/291581001X/etymologety0d-21


(E?)(L1) http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/291581001X/etymologpor09-20
Relié: 211 pages
Editeur : Editions Plume de carotte (19 octobre 2005)
Collection : BEAUX LIVRE
Langue : Français


Présentation de l'éditeur
Fleurs amoureuses, herbes fertilisantes, épices aphrodisiaques. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les plantes sans jamais oser le demander se trouve dans L'Herbier érotique! Le Fenouil est-il vraiment l'allié des épouses trompées? Pourquoi les ouvrières des cultures de Houblon sont-elles réglées en même temps? Est-il avéré que les bulbes d'Orchidées excitent les désirs sexuels? La Mandragore poussait-elle vraiment sous les gibets grâce au sperme des pendus? Comment la Sauge a pu sauver la démographie d'une ville égyptienne?.... Racontées avec humour par l'auteur qui, à chaque fois, fait la part des choses entre l'avéré et le légendaire, toutes ces histoires, ces croyances, ces traditions autour de 120 plantes et de notre sexualité sont à découvrir avec gourmandise dans L'Herbier érotique.


Zu jeder Pflanze gibt es auf der linken Doppelseite einen kleinen Abschnitt mit der Überschrift "Étymologie".

(E?)(L?) http://www.plumedecarotte.com/ouvrage_fiche.php?id=12

Fleurs amoureuses, herbes fertilisantes, épices aphrodisiaques…
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les plantes sans jamais oser le demander !
Le Fenouil est-il vraiment l’allié des épouses trompées ?
Pourquoi les ouvrières des cultures de Houblon sont-elles réglées en même temps ?
Est-il avéré que les bulbes d’Orchidées excitent les désirs sexuels ?
La Mandragore poussait-elle vraiment sous les gibets grâce au sperme des pendus ?
Comment la Sauge a pu sauver la démographie d’une ville égyptienne ?…
Toutes ces histoires, ces croyances, ces traditions autour de 120 plantes et de notre sexualité sont à découvrir avec gourmandise…


Erstellt: 2010-06

C

D

E

F

G

Guiraud, Pierre (Auteur)
Rey, Alain (Préface)
Dictionnaire érotique

(E?)(L1) http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/2228901016/etymologporta-20


(E?)(L1) http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/2228901016/etymologety0f-21


(E?)(L1) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2228901016/etymologetymo-21


(E?)(L1) http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/2228901016/etymologety0d-21


(E?)(L1) http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/2228901016/etymologpor09-20
Broché: 639 pages
Editeur : Payot (7 juin 2006)
Collection : PAYOT GD FORMAT
Langue : Français


Présentation de l'éditeur
Le vocabulaire érotique français est d'une richesse exceptionnelle. Le grand linguiste Pierre Guiraud, dont le projet était de jeter les bases d'une sémiologie de la sexualité, lui a consacré ce dictionnaire sans équivalent, où environ 7.000 mots et expressions du sexe, connus ou inattendus, limpides ou mystérieux, couvrent son évolution et son développement depuis le Moyen Age jusqu'à nos jours. "Invitation au vagabondage évocateur écrit Alain Rey dans sa préface, cet ouvrage mobilise un flot de paroles autour de la sensation la plus forte de l'appétit le plus indestructible de notre espèce: le penchant, la tendance, le dynamisme, la passion; l'énergie élémentaire de la sexualité sans raison; qui est le propre de l'homme, avec le rire et le langage.".


H

I

Isambert, Antoine (Auteur)
Soledad (Illustrations)
Le Nouveau Langage des fleurs à l'usage des amoureux

(E?)(L1) http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/2841382001/etymologporta-20


(E?)(L1) http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/2841382001/etymologety0f-21


(E?)(L1) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2841382001/etymologetymo-21


(E?)(L1) http://www.amazon.it/exec/obidos/ASIN/2841382001/etymologporta-21


(E?)(L1) http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/2841382001/etymologety0d-21


(E?)(L1) http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/2841382001/etymologpor09-20
Broché: 95 pages
Editeur : Les Editions Eugen Ulmer (8 janvier 2004)
Langue : Français


Présentation de l'éditeur
Certes la rose veut dire "je t'aime", mais c'est un peu court. On trouve, chez les fleuristes ou dans les jardineries, une quantité d'autres fleurs à la symbolique amusante qui permettront au lecteur de préciser sa pensée et faire passer quelques messages intimes à l'élu(e) de son cœur: déclarer sa flamme, répondre à ses avances; exprimer tendresse, passion, plénitude des sentiments; adresser un désir, une crainte, un tendre reproche ... Ecrit avec humour, et remarquablement illustré par Soledad, ce livre devrait avoir pour mérite annexe de stimuler le dialogue au sein des couples


Erstellt: 2011-06

J

K

L

Le français retrouvé 54
Lamy, Yves (Autor)
Les expressions grivoises de jadis

(E?)(L1) http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/2701153662/etymologporta-20


(E?)(L1) http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/2701153662/etymologety0f-21


(E?)(L1) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2701153662/etymologetymo-21


(E?)(L1) http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/2701153662/etymologety0d-21


(E?)(L1) http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/2701153662/etymologpor09-20
Taschenbuch: 300 Seiten
Verlag: Belin (23. März 2010)
Sprache: Französisch


Il fut un temps où les expressions grivoises étaient très répandues aussi bien dans le langage parlé que dans la langue écrite, de la façon la plus naturelle. Ces expressions se signalaient par leur caractère très imagé et même imaginatif.

C'est un trésor qui est en train de se perdre et que l'auteur a rassemblé, après avoir exploré la littérature spécialement du 16e siècle et du 17e siècle (Charles d Orléans, Rabelais, Brantôme, La Fontaine, etc.) mais aussi en remontant à des écrits populaires du XIIIe siècle.

Chaque entrée d'article est un mot-clé (par ex. pour la lettre R : rage, remède, renverser, robe) qui a donné lieu à plusieurs expressions l'utilisant. Chaque expression est illustrée d'une citation référencée.

Yves Lamy est l'auteur des Anagrammes littéraires dans la même collection. Pour rappel : double profil : linguiste et universitaire (retraité) dont les recherches portent plus particulièrement sur les jeux du langage et la tradition ancienne, et, sous un autre nom, collaboration au Canard enchaîné pour les rubriques de jeux du langage. Ouvrages sur la contrepèterie.


(E?)(L?) http://www.editions-belin.com/ewb_pages/f/fiche-article-les-expressions-grivoises-de-jadis-14870.php?lst_ref=1

Audacieusement crues ou subtilement allusives, mais toujours imagées et divertissantes, voici que les expressions grivoises de jadis ressurgissent sous la plume érudite d’Yves Lamy. On découvrira que les poètes d’antan ne répugnaient nullement à en user, mais aussi que l’écho en résonne encore dans la langue d’aujourd’hui.

La particularité de cet auteur vient de son double profil : linguiste et universitaire (retraité), dont les recherches portèrent plus particulièrement sur les jeux du langage et la tradition ancienne, et collaborateur au Canard enchaîné pour les rubriques de jeux du langage (sous un autre nom). Ouvrages sur la contrepèterie.


Erstellt: 2010-07

M

Merle, Pierre
Mots de passe
Dictionnaire de l'argot de la prostitution

(E?)(L1) http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/2828908356/etymologporta-20


(E?)(L1) http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/2828908356/etymologety0f-21


(E?)(L1) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2828908356/etymologetymo-21


(E?)(L1) http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/2828908356/etymologety0d-21


(E?)(L1) http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/2828908356/etymologpor09-20
Broché: 207 pages
Editeur : Favre Sa (14 avril 2005)
Langue : Français


Présentation de l'éditeur

Le langage de la prostitution a toujours été imagé, pittoresque, rude, truculent et, justement à cause de cela, souvent mis à contribution par la littérature. Particulièrement au XIXe siècle où la prostituée devint, à elle seule, un sujet littéraire. Et puis, ce langage-là a nourri l'argot et la langue populaire. Certains termes ont même poursuivi leur carrière dans le français courant comme, par exemple, le banal "naze" (hors d'usage) qui figure aujourd'hui dans les dictionnaires usuels et qui signifiait jadis, chez les "filles": syphilitique. Comme la prostitution elle-même, ce langage a évolué. Internet est passé par là, ainsi que d'autres jargons aujourd'hui influents dans certains secteurs, comme celui de la drogue. Mais cela ne veut pas dire, loin de là, que tous les mots anciens et expressions du folklore des rues chaudes ont disparu. Si certains, notamment dans les nouvelles formes de prostitution sauvage ou occasionnelle, se sont en effet effacés, beaucoup d'autres ont subsisté. À titre d'exemple, "dérouiller", aujourd'hui comme hier, signifie faire le premier client de la journée ou de la nuit, un "mec à passion" est un masochiste, et "jouer le fils de la repasseuse" se dit toujours du gars qui passe et repasse sans cesse dans les coins chauds traditionnels sans se décider à passer à l'action. Ce dictionnaire, qui contient plus de huit cents entrées, fait le point sur ce langage tel qu'on le parle.

Biographie de l'auteur
Écrivain, romancier, philologue de plein vent, Pierre Merle a publié plus d'une trentaine d'ouvrages dont la moitié concerne le français tel qu'il vit et bouge. Notamment: Le Dico du français branché (Seuil, 1986 et 1999), Le Dico de l'argot fin-de-siècle (Seuil, 1996), Le Prêt-à parler (Pion, 1999), Dictionnaire du français qui se cause (Milan, 2004). Spécialiste de l'argot et des langages de marge, il ne pouvait pas ne pas aborder un jour celui de la prostitution. C'est désormais chose faite.


N

O

P

Q

R

S

T

U

V

Vigerie, Patricia
Dictionnaire des gros mots

(E1)(L1) http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/2828907988/etymologporta-20


(E1)(L1) http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/2828907988/etymologety0f-21


(E1)(L1) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2828907988/etymologetymo-21


(E1)(L1) http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/2828907988/etymologety0d-21


(E1)(L1) http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/2828907988/etymologpor09-20
Broché: 320 pages
Editeur : Favre Sa (2 septembre 2004)
Langue : Français


Présentation de l'éditeur
Pourquoi "quasimodo" désigne-t-il le sexe féminin? Au XIIIe siècle, "faire l'amour" a signifié courtiser une femme ou exprimer ses sentiments amoureux. On entend aujourd'hui, dans tous les milieux, les mots "nana", "souris", "sauterelle", "pisseuse", "rombière"... Tous ont désigné à l'origine une "prostituée". Émettre des flatulences c'est, en argot moderne, lâcher une caisse ou plus ancien, déchirer de la toile. Saviez-vous que "putain", date de 1121, "con", de 1195, "bordel" de 1200, et que le mot "cul", apparu vers 1179, n'est devenu vulgaire qu'à partir de la seconde moitié du XVIIe siècle... Sorties d'usage ou encore vivaces, les expressions réunies dans cet ouvrage, sont une véritable source d'informations, un trésor d'idées et de comparaisons. On y découvrira la date d'apparition de chaque gros mot et sa signification, mais aussi son évolution dans le temps, ainsi que toutes les expressions et créations pittoresques qui ont pu naître par la suite et qui ont abouti à des jurons ou injures. Cette histoire passionnante et totalement inattendue débute depuis l'origine de la langue française, avec Rabelais, et se poursuit jusqu'à nos jours, avec l'argot moderne et l'argot des banlieues, en passant par la littérature érotique. Ces mots appelés "gros mots" relèvent du domaine de la sexualité et de la confrontation des deux sexes. On pourra ainsi trouver des locutions comiques d'argot construites à partir de dérivés. Tous les tabous, mots interdits, ou censurés, auront leur explication. En dehors de son aspect anecdotique, ce livre hors du commun présente un intérêt linguistique, psychologique et sociologique en révélant la relation entre les mots et les choses, les modes et les lois de développement d'un vocabulaire. Pas moins de 300 mots différents réunis dans cet ouvrage désignent l'acte sexuel, environ 250 désignent le sexe de l'homme et autant celui de la femme... Une étude sérieuse qui n'empêchera pas le lecteur de rire à l'appréciation d'expressions tout à fait surprenantes.

Biographie de l'auteur
Patricia Vigerie, journaliste et écrivain, a déjà écrit plusieurs ouvrages. Passionnée de linguistique et d'étymologie, elle aime à traiter des sujets originaux qui sont le fruit de recherches minutieuses.


W

X

Y

Z