Etymologie, Etimología, Étymologie, Etimologia, Etymology
FR Frankreich, Francia, France, Francia, France
Holz, Madera, Bois, Legno, Wood - Wald, Bosque, Forêt, Foresta, Forest

A

amaranthacé (W3)

Frz. "amaranthacé" hat die gleiche Wortgeschichte wie frz. "amaranthe".

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/amaranthacé


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/amaranthacée


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/amaranthacées

Étymol. ET HIST. - 1. 1808 subst. fém. plur. bot. (Boiste : Amaranthacées [...] Famille des amaranthes); 2. 1838 adj. bot. (Ac. Compl. 1842). Dér. de amarante*; suff. -acé*, -acées*.


(E1)(L1) http://books.google.com/ngrams/graph?corpus=7&content=amaranthacé
Abfrage im Google-Corpus mit 15Mio. eingescannter Bücher von 1500 bis heute.

Frz. "amaranthacé" taucht in der Literatur nicht signifikant auf.

Erstellt: 2013-05

amaranthe (W3)

Dt. "Amaranth", engl. "amaranth", "amarant" (1616), frz. "amaranthe", "amarante" (1544) = dt. "endlos", "immerwährend", "unsterblich" geht zurück auf griech. "amárantos" = dt. "unverwelklich", "immerwährend", "ewig" (lat. "amarantus") und setzt sich zusammen aus griech. "a" = dt. "nicht", "un-" und griech. "marainein" = dt. "welken", "verfallen", griech. "maraíno" = dt. "lösche aus", "vernichte". Dazu gesellt sich noch griech. "anthos" = dt. "Blume". So weist man der Amaranth-Blume wohl eine große Blühdauer zu ("unverwelklich"). Später wurde es auch zur Bezeichnung einer purpurroten Farbe verwendet. Im Deutschen findet man auch dt. "amarantrot". So bezeichnet dt. "Amarant" etwa auch dt. "Fuchsschwanz" (mit dunkelroten Blüten).

Als Wurzel wird ide. "mer-" = dt. "sterben" postuliert. In dessen Verwandtschaft findet man auch griech. "marnasthai" = dt. "kämpfen" und engl. "mortal" = dt. "sterblich", "tödlich", engl. "murder" = dt. "Mord", "Ermordung", engl. "mortgage" = dt. "Verpfändung " und natürlich auch dt. "Mord", "Mörder", "Mortalität" auch frz. "mort" = dt. "Tod", "Ruin".

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/amaranthe

...
Empr. au lat. "amarantus" (écrit aussi "amaranthus" en b. lat., Corp., V, 7357 ds TLL s.v., 1814, 14), attesté dep. Columelle, 10, 175, ibid., 1814, 4; voir aussi André Bot. 1956. - "Amaranthoïde", 1751 (Encyclop. t. 1).


(E?)(L?) http://encyclopedie.uchicago.edu/node/175

...
* AMARANTES, s. m. pl. anciens peuples de la Colchide; ils habitoient à la source du Phase, sur une montagne du nom d'Amarante.
...
* AMARANTHEA, surnom de Diane, pris de celui d'un village de l'Eubée où elle étoit adorée.


(E?)(L?) http://fr.wikipedia.org/wiki/Amarante_(plante)

Les amarantes ou amaranthes (Amaranthus) sont des plantes annuelles de la famille des Amaranthacées appartenant au genre Amaranthus, dont certaines espèces sont cultivées comme plantes potagères, pour leurs feuilles comestibles à la manière des épinards ou pour leurs graines, et parfois comme plantes ornementales pour leur floraison en épis spectaculaires.

Certaines espèces sont des mauvaises herbes communes dans les champs cultivés. L'amarante s'est fait connaître du grand public lors de l'apparition, en Géorgie (USA), d'une population résistante à l'herbicide Roundup. La plante s'y est adaptée et s'est multipliée dans les champs traités avec l'herbicide Roundup par une plus grande capacité de résistance. Lors de la découverte de cette population, l'hypothèse, maintenant infirmée, d'un transfert horizontal de gènes depuis les maïs OGM résistant à l’herbicide s'est répandue dans la presse et les blogs.

Sommaire Étymologie

"Amaranthus" vient du grec ancien "aµ??a???", formé du privatif "a-", "sans" et de "maranthos", "qui se fane": en effet, l'amarante a la réputation de ne pas se faner, et est pour cette raison un symbole de l’immortalité. Certaines espèces sont d'ailleurs utilisées dans les bouquets secs.
...


(E1)(L1) http://books.google.com/ngrams/graph?corpus=7&content=amaranthe
Abfrage im Google-Corpus mit 15Mio. eingescannter Bücher von 1500 bis heute.

Frz. "amaranthe" taucht in der Literatur um das Jahr 1720 auf.

Erstellt: 2013-05

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

lignosité (W3)

Frz. "lignosité" = dt. "Lignosität", "Holzigkeit", "Holzartigkeit" geht zurück auf lat. "lignosus" = dt. "holzartig", lat. "lignum" = dt. "Holz".

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/lignosité

...
"Lignosité", subst. fém. Caractère de ce qui est de nature ligneuse. P. métaph. Pât mon sévère censeur des Études, le Révérend Père du Passage, me reprocher ma non lignosité - c'est-à-dire de n'être pas de bois - j'avoue que ce spectacle de paradis terrestre me transporta d'un certain enthousiasme (L. Daudet, Rech. beau,1932, p. 191).

Prononc. et Orth. : [li?ø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. Bot. 1505 racines ligneuses (Desdier, Platine de honneste volupté, fo41 vo); 1814 plantes ligneuses (Nysten); 2. méd. 1938 phlegmon ligneux (Garnier-Del.) Empr. du lat. "lignosus" « semblable à du bois », dér. de "lignum" « bois ». Fréq. abs. littér. : 68. Bbg. Quem. DDL t. 13


(E1)(L1) http://books.google.com/ngrams/graph?corpus=7&content=lignosité
Abfrage im Google-Corpus mit 15Mio. eingescannter Bücher von 1500 bis heute.

Frz. "lignosité" taucht in der Literatur nicht signifikant auf.

Erstellt: 2014-08

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z