Etymologie, Etimología, Étymologie, Etimologia, Etymology
FR Frankreich, Francia, France, Francia, France
Verkehr, Circulación, Circulation, Circolazione, Traffic

A

APR (W3)

"APR" steht für fr. "Association prévention routière".

(E?)(L?) http://www.preventionroutiere.asso.fr/


(E?)(L?) http://www.preventionroutiere.asso.fr/histoire.aspx

Les origines de l'association

1949, création de l'association Prévention Routière

En 1949, dans la France d'après-guerre, avec un réseau routier dévasté, un parc automobile en pleine croissance et des véhicules souvent peu sûrs, on assiste à une montée de l’hécatombe routière. Les sociétés d’assurances et les professions de l’Union routière de France décident alors de créer l'association Prévention Routière, association régie par la loi de 1901, qui sera reconnue d’utilité publique le 3 mai 1955. Son rôle : agir pour réduire le nombre et la fréquence des accidents de la route. D'emblée, l'accent est mis sur l'action locale. Le premier comité départemental ouvre ses portes à Lyon dès 1950.

Seule dans son domaine jusqu'à la création en 1972 du Comité Interministériel de Sécurité Routière (puis, dix ans plus tard, de la "Direction à la sécurité et à la circulation routières" ("DSCR") - qui dépend du ministère des Transports), l'association Prévention Routière exerce pendant cette période un rôle de pionnière.
...


(E?)(L?) http://www.preventionroutiere.asso.fr/plan_site.aspx

Plan du site

Tous nos comités départementaux | Liens utiles | Contact | Plan du site | Infos légales | Nous connaître | Notre mission / Our mission | Notre histoire | Notre structure | Nos actions | Domaines d'actions | Education | Formation | Sensibilisation | Etudes | Prises de position | Nos partenaires | Les pouvoirs publics | Les organisations professionelles | Les associations | Les entreprises | Nous aider | Vous êtes un particulier | Pourquoi nous aider ? | Faire un don | Legs, donations et assurances-vie | Devenir bénévole | Vous êtes une entreprise | Pourquoi nous aider ? | Adhérez, donnez | Devenez partenaire | Vous êtes une collectivité territoriale | Pourquoi nous aider ? | Agissez avec nous | Nos publications | Le fil d'infos | Newsletter | Magazine Circuler Autrement | Sommaire du dernier numéro | Archives | Abonnez-vous | Autres magazines | Rapport d'activité | Brochures et dépliants | Chroniques Autoroute FM et RTFM | Notre boutique | Les produits pédagogiques | Les articles de sécurité | L'Ordre du conducteurS'informer | Statistiques d'accidents | Les grandes données de l'accidentologie | L'accidentologie des enfants | L'accidentologie des jeunes | L'accidentologie des seniors | Brochures et dépliants | Etudes et sondages | Etudes et sondages | Actes de colloque | Dossiers conseils | L'enfant | L'enfant | L'adolescent | L'adolescent | Jeune conducteur | Jeune conducteur | Les seniors | Les seniors | Les motards | Les motards | Conseils pour le voyage | Sur la route | Voyager en Europe | Voyager en Europe | Mariages et fêtes | Dossier thématique mariages et fêtes | Circulation douce | Circulation douce | Les collectivités territoriales | Les collectivités territoriales | Handicap et prévention | Handicap et prévention | Kit médecins | Questions-réponses | Pour en savoir plus | Le centre de documentation | A lire | Adresses utiles | Se tester | Quiz Code de la route | Quiz Senior | Quiz Chemin de l'école | Jeux interactifs pour les enfants | Moduloroute | Cyclo expérience | Le jeu des affiches | Espace éducation | Actualité | Présentation | La direction de l'éducation | Nos concepts | Nos actions | Notre histoire | A l'école | Accueil | Mikou et sa maman (Cycle 1) | Tom et Lila (Cycle 2) | Activités interactives (Cycle 2) | Etre piéton (Cycle 3) | Bien vu ! (Cycle 3) | Mallette bicyclette (Cycle 3) | Exercices bicyclette (Cycle 3) | Au collège | Accueil | Autopsie d'un accident | Mallette bicyclette | Exercices bicyclette | Moduloroute | Alcool, cannabis et conduite | Cyclo expérience | Histoires d'automobilité | Au lycée | Accueil | Moduloroute | L'opération Capitaine de soirée | Alcool, cannabis et conduite | Cyclo expérience | Histoires d'automobilité | Seniors | Stage de remise à niveau | Testez vos connaissances | Les Clés de l'Education Routière | Edition 2009-2010 | Palmarès 2008-2009 | Espace permis à points | Le permis à points, comment ça marche | Points en moins: que faire ? | Comment suivre un stage | Prévention Routière Formation : en savoir plus | Espace entreprises | Gérer son risque routier | La Prévention Routière Formation | Les raisons d'agir | Notre solution | Ils nous ont fait confiance | Expériences | Devenir partenaire | Les entreprises | Faire un don | Récompenser ses salariés | Espace presse | Communiqués et dossiers de presse | Abonnement communiqués | Le service de presse


Erstellt: 2010-07

B

C

D

Draisienne (W3)

Frz. "Draisienne" (1816) geht zurück auf den deutschen Baron Karl F. Drais Freiherr v. Sauerbronn (1785-1851).

(E?)(L?) http://www.alienor.org/dossiers_musee.htm
Deux roues pour se propulser, de la draisienne à la bicyclette

(E?)(L?) http://www.alienor.org/Articles/velo/index.htm

"DEUX ROUES POUR SE PROPULSER, DE LA DRAISIENNE À LA BICYCLETTE"

Au 19e siècle, les inventions "les plus fantastiques" sont mises au point : le phonographe, le téléphone, le cinéma, le chemin de fer, l'aéronautique... ainsi que de nouveaux moyens de locomotion, le vélocipède puis l'automobile et la motocyclette grâce, notamment, à l'explosion des découvertes sur l'énergie. Le vélo est le moyen de transport le plus diffusé.


(E?)(L?) http://www.alienor.org/Articles/velo/Les_pionniers.htm

1. LES PIONNIERS DU VÉLO


(E?)(L?) http://www.alienor.org/Articles/velo/draisienne.htm

...
En 1818, le baron allemand Karl Drais (1785-1851) réalise un engin où deux roues sont reliées par une traverse sur laquelle est installé un siège. La roue avant dotée d'une mobilité latérale à 180° est contrôlable via un "dirigeoir", "timon" ou "gouvernail", futur guidon.
...


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/draisienne


(E?)(L?) http://perso.wanadoo.fr/bernard.langellier/etymologie/savants.html


Erstellt: 2010-06

E

F

ferroviaire (W3)

Ital. "ferrovia" ist eine Lehnübersetzung der dt. "Eisenbahn" und soll von dem Mailänder Literaturprofessor Luigi Sailer geprägt worden sein. Davor benutzte man die Bezeichnungen ital. "strada di ferro", "strada ferrata", "rotaja ferrata" die eine Bildung zu frz. "chemin de fer" waren.

Der Name "Sailer" läßt auf eine südtiroler Herkunft schließen, so dass der Bezug zur dt. "Eisenbahn" verständlich ist. In Folge dieser italienischen Lehnbildung ist auch frz. "ferroviaire" = dt. "Eisenbahn-", "Schienen-" und span. "ferroviario" = dt. "Eisenbahn-", "compañía ferroviaria" = dt. "Eisenbahngesellschaft" zu finden.

Die im Jahr 1902 gegründet Schweizerische Bundesbahnen ("SBB"), mit Sitz in Bern, heißen etwa frz. "Chemins de Fer Fédéraux" ("CFF") und ital. Ferrovie Federali Svizzere ("FFS").

(E?)(L?) http://www.berufskunde.com/chf/metiers-a-z/visiteur-ferroviaire

Visiteur/-euse ferroviaire


(E?)(L?) http://florent.brisou.pagesperso-orange.fr/lexique.htm

Le lexique ferroviaire


(E?)(L?) http://www.canalacademie.com/idm110-+-Langue-francaise-+.html

Le départ de notre train est imminent
La chronique « Faut-il le dire ? » de Pierre Bénard
Le langage des annonces dans les transports surprend décidément Pierre Bénard, qui épingle ici quelques spécimens du parler ferroviaire.
dimanche 9 décembre 2012 - Emission proposée par : Pierre BENARD


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/ferroviaire

FERROVIAIRE, adj.

Étymol. et Hist. 1911 (Larousse Mensuel, févr. d'apr. Dub. Dér., p. 50). Empr. à l'ital. "ferroviario", attesté dep. 1877 (P. Fanfani, C. Arlia, Lessico della corrotta italianità d'apr. Hope, p. 445), dér. de "ferrovia" "chemin de fer".


(E?)(L?) http://l.maison.pagesperso-orange.fr/etymo/


(E?)(L?) http://pagesperso-orange.fr/l.maison/etymo/idxf0.htm

italien, "ferrovia"
définition / sens : "voie ferrée"
dérive de : italien, "ferro" et italien, "via"
a produit le(s) dérivé(s) suivant(s) : français, "ferroviaire"
définition / sens : relatif aux "voies ferrées"


(E?)(L?) http://www.franceterme.culture.gouv.fr/FranceTerme/recherche.html


(E?)(L?) http://www.franceterme.culture.gouv.fr/FranceTerme/recherche.html?NUMERO=EQUI606

Journal officiel du 06/06/2009
"autoroute ferroviaire"
Domaine: Transports / Transport terrestre - Transport de marchandises
Définition: Acheminement ferroviaire à cadence rapide de véhicules routiers par des trains spéciaux ; par extension, l'itinéraire emprunté lors de cet acheminement.
Note: Voir aussi: ferroutage
Équivalent étranger: rollende Landstrasse (de), rolling highway (en), rolling road (en)


(E?)(L?) http://www.franceterme.culture.gouv.fr/FranceTerme/recherche.html?NUMERO=EQUI633

Journal officiel du 09/06/2011
"société de matériel ferroviaire"
Abréviation : SMF
Domaine : Transports / Transport ferroviaire
Définition : Société de location et de gestion de matériel ferroviaire roulant.
Équivalent étranger : "rolling stock leasing company" (en), "rolling stock operating company" (en), ROSCO (en)


(E?)(L?) http://www.geoportail.fr/

Transport: Voies ferrées: Réseau ferroviaire


(E?)(L?) http://christophe.lachenal.free.fr/

AEDTF


(E?)(L?) http://www.louisrenault.com/index.php/articles/articles-ferroviaire


(E?)(L?) http://www.louisrenault.com/index.php/articles/articles-ferroviaire/690-le-materiel-ferroviaire-renault-par-michel-grannec

Articles Ferroviaire


(E?)(L?) http://www.nosdeputes.fr/dossiers/date




(E?)(L?) http://www.trainweb.org/cssqscanada/LEXIQUE96.html

Lexique ferroviaire

LEXIQUE ANGLAIS-FRANCAIS, English-French
La revue Le Rail Miniature
Corrigé mars 1996


(E?)(L?) http://www.axl.cefan.ulaval.ca/Langues/LOIS-LINGUISTIQUES-index.htm

ÉTAT ESPAGNOL

1) Décret royal 334 du 12 février 1982 sur la signalisation des routes, aéroports, gares ferroviaires, gares d'autobus, gares maritimes et services publics d'intérêt général dans le territoire des communautés autonomes ayant une autre langue officielle distincte du castillan.


(E?)(L?) http://vouloirtoujourstoutsavoir.blogspot.com/

2011 février: La signification de l’entreprise ferroviaire Talgo...


(E1)(L1) http://books.google.com/ngrams/graph?corpus=7&content=ferroviaire
Abfrage im Google-Corpus mit 15Mio. eingescannter Bücher von 1500 bis heute.

Frz. "ferroviaire" taucht in der Literatur um das Jahr 1630 / 1900 auf.

Erstellt: 2014-04

G

H

I

infotrafic
Verkehrsinformationen für FR

(E?)(L?) http://www.infotrafic.com/




Erstellt: 2010-05

J

K

L

M

Métro (W3)

Die Pariser "Métro" wurde im Jahr 1900 rechtzeitig zur Weltausstellung eröffnet. Die Bezeichnung ist ein schönes Beispiel wie Worte von einem Gegenstand auf den nächsten übertragen werden, bis sie etwas bezeichnen, mit dem sie ursprünglich nichts zu tun hatten. So wurde die U-Bahn in Paris zunächst frz. "Chemin de fer métropolitain" (1873) genannt, etwa dt. "Städtische Eisenbahn". Erst verkürzte man auf frz. "Métropolitain" und schließlich auf frz. "Métro".

Aber was lag davor? Die alten Griechen liebten es mit dem Schiff an den Küsten des Mittelmeers und des Schwarzen Meers entlang zu fahren und Städte zu gründen. Manchmal verbannte man auch mißliebige Zeitgenossen aus den griechischen Städten, denen gar nichts anderes übrig blieb, als sich in einiger Entfernung niederzulassen. Insbesondere Athen konnte schließlich auf einige Tochterstätte verweisen. Und Athen selbst wurde zur "Mutterstadt", zur "metro polis", zur "Metropole". (In der Medizin findet man griech. "metro-" = "Gebärmutter-" zu griech. "meter" = dt. "Mutter".) Mit der Zeit wurde der Platz für Städte-Neugründungen immer begrenzter. Aber die grossen Städte wollten auf die Ehrenbezeichnung nicht verzichten und erhoben Anspruch auf den Titel "Metropolis" (16. Jh.) und "Metropole" (19. Jh.) - einfach nur wegen ihrer Größe. Und so wurde die "Metropole" einfach zur "Großstadt". In den Zeiten der Koloniealreiche erinnerten sich England und Frankreich (frz. "La France Métropolitaine") wieder schwach an die ursprüngliche Bedeutung der "Metropole" und bezogen es auf das jeweilige "Mutterland" oder speziell auf London und Paris.

Ja und als dann um 1900 die schnelllebige Zeit der U-Bahnen begann ergab sich als kurze Bezeichnung die "Métro" = wörtlich dt. "Mutter".

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/métro

MÉTROPOLITAIN, -AINE, subst. masc. et adj.,

Étymol. et Hist. 1. 1294 adj. «qui a un siège archiépiscopal» Chités metropolitaine (Mir. St Éloi, éd. Peigné-Delacourt, p.86b); 1465 esglise metropolitaine (Lettre de Louis XI, 14 septembre ds Ordonnances des rois de France, t. 16, p.350); xives. subst. maistre politan, (Chron. de Terre-Sainte ds Geste des Chiprois, éd. G. Raynaud, p.19, 73); 1759 métropolitain «dignitaire de l'Église orthodoxe» (Voltaire, Hist. de l'Empire de Russie, I, 67); 2. 1488 adj. metropolitain «qui a le caractère d'une capitale» (La Mer des hystoir., t. II, fo46c ds Gdf. Compl.), rare; à nouv. 1868 (Littré); spéc. a) 1873 chemin de fer métropolitain (Année scientifique et industrielle, p.324); 1874 subst. Métropolitain (ibid., p.177); p.abrév. métro 1891 (Charivari, 12 juill., p.2); b) 1873 police métropolitaine (Verne, loc. cit.); 3. 1777 «relatif à la métropole (p. oppos. aux colonies)» (Beaumarchais à Vergennes, 4 février, II, p.315 ds Proscwitz, p.266). Empr. au b. lat. metropolitanus comme adj. «d'une capitale» (ives. ds TLL s.v. 896, 16), «d'une cité ecclésiastique» (av. 553, ibid., 898, 28), «d'un évêque» (av. 430 ds Blaise Lat. chrét.), comme subst. «l'évêque métropolitain» (av. 420 ibid.), dér. de metropolis, v. métropole. Métropolitain «chemin de fer urbain», dont les deux attest. citées appartiennent à un cont. anglo-amér., sont peut-être empr. à l'angl. metropolitan att. comme adj. dès 1867 ds NED Suppl.2(cf. J. Rey-Debove ds Cah. Lexicol. no5, 1964, pp.105-106; v. aussi Rey-Gagnon Anglic.), de même que police métropolitaine att. en angl. metropolitan police dès 1838 ds NED, s.v. police.


(E?)(L1) http://www.ratp.fr/
RATP - Régie Autonome des Transports Parisiens

(E1)(L1) http://books.google.com/ngrams/graph?corpus=7&content=Métro
Abfrage im Google-Corpus mit 15Mio. eingescannter Bücher von 1500 bis heute.

Frz. "Métro" taucht in der Literatur um das Jahr 1580 auf.

Erstellt: 2012-09

N

O

P

pont (W3)

Frz. "pont" = dt. "Brücke" geht zurück auf lat. "pons" = dt. "Brücke".

(E1)(L1) http://ngrams.googlelabs.com/graph?corpus=7&content=pont
Abfrage im Google-Corpus mit 15Mio. eingescannter Bücher von 1500 bis heute.

Frz. "pont" taucht in der Literatur um das Jahr 1550 auf.

Erstellt: 2011-05

Q

R

S

T

U

V

viamichelin.fr
Calculez votre itinéraire
Routenplaner FR

(E?)(L?) http://www.viamichelin.fr/web/Itineraires

Type d'itinéraire


(E?)(L?) http://www.viamichelin.fr/web/Restaurants

Restaurants


(E?)(L?) https://www.viamichelin.fr/web/Routenplaner

Routenplanung


Erstellt: 2013-08

W

X

Y

Z